puce H1 Jeu-Argent.be

Vol de données et paris illégaux : Une trentaine de policiers suspectés

lundi 9 Octobre 2017

Commission des jeux de hasard
La Commission des jeux de hasard vient d'ouvrir une enquête concernant une trentaine d'agents de la police locale d'Anvers. Cette décision intervient dans le cadre d'une affaire de paris illégaux et de vol de données. Les suspects auraient en effet utilisés les numéros de registre national de leur citoyen pour s'inscrire et jouer sur des sites de paris.

Une sanction sévère

L'affaire a été découverte lorsque la direction du corps de police a remarqué des mouvements bancaires suspects sur le compte d'un de ses agents. Celui-ci effectuait en effet des paiements réguliers sur des casinos en ligne. La direction a également découvert que l'agent avait visité ces plateformes depuis le réseau de la police. Il aurait d'ailleurs utilisé des numéros de registre national issus des banques de données des forces de l'ordre pour s'y enregistrer. En effet, les policiers ( comme les notaires, les huissiers de justice et les magistrats ) font parties des professions interdites d'office de jeux d'argent en ligne et sont placés sur le fichier EPIS de la Commission des Jeux de Hasard.

La direction du corps de police a immédiatement prévenu la Commission des jeux de hasard. Celle-ci a procédé à une enquête approfondie au cours de laquelle elle a découvert des dizaines de comptes créés depuis le réseau de la police d'Anvers. Une liste d'une trentaine de suspects a été composée suite à ces résultats.

Selon le secrétaire d'État en charge de la protection de la vie privée, ces agents de police méritent une punition exemplaire. Il demande également un renforcement des contrôles internes vis-à-vis de l'utilisation des banques de données de la police.

Nos pronostics pour les évènements à venir

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Les règles à respecter pour la réouverture des casinos et salles de jeux 3 nouveaux casinos sur la liste noire de la CJH Plus de limite de bookmaker (licence F1) en Belgique cause d'un vide juridique
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Les casinos et les salles de jeux rouvriront le 1er juillet Plusieurs casinos en ligne belges victimes d'une cyber-attaque Les casinos belges attendent toujours une date officielle pour la réouverture
Commission des Jeux de hasard Jeu-Argent.be Commission des Jeux de Hasard
Comment se faire interdire l'accès au casino et salle de jeux ? À quoi s'attendre pour la réouverture des cafés La Région  Wallonne soutient l'annulation de la limite de dépôt de 500 euros
Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook