La Commission des jeux autorise par erreur 8.000 comptes joueurs
» Commission des jeux de hasard » Jeux d'argent en ligne en Belgique

JCVD au casino 777
Logo Jeu-Argent.be
Logo Jeu-Argent.be

La Commission des jeux autorise par erreur 8.000 comptes joueurs

lundi 3 Décembre 2018

La Commission des jeux

Durant la journée du 1er novembre, la Commission des jeux de hasard a attribué 8.000 clés d'accès aux jeux en ligne suite à la demande d'un opérateur de paris sportifs. Grâce à ces informations, le bookmaker a pu ouvrir un compte pour chacun des joueurs concernés. 300 plaintes ont déjà été déposées pour les fermer.

Une erreur embarrassante

La Commission des jeux de hasard se retrouve dans une situation embarrassante. Une affaire insolite datant du début du mois de novembre a mis en lumière le système d'ouverture des comptes joueurs en ligne. Suite à la demande d'un opérateur de paris sportifs, elle aurait fourni 8.000 tokens uniques dédiés à chaque joueurs en Belgique. Ces derniers se sont ensuite vu ouvrir un compte à leur insu et ils ont rapidement reçu plusieurs propositions avantageuses pour les inciter à jouer. 300 d'entre eux ont porté plainte suite à cette affaire. Ils réclament la désactivation de leur compte. La Commission des jeux de hasard, de son côté, a reconnu son tort. Selon elle, il s'agit d'une erreur et elle s'est engagée à faire fermer les 8.000 comptes. Les joueurs qui portent plainte seront cependant prioritaires.

Une erreur technique

L'opérateur de paris sportifs, qui a demandé à ce que son nom ne soit pas rendu public, a également fourni une explication sur l'affaire. Selon son CEO, il s'agit d'une erreur technique survenue à la suite d'un changement de plateforme. La société se serait retrouvée avec 8.000 données personnelles non-liées à un compte. Elle a alors demandé à la Commission des jeux de hasard d'émettre des clés de joueurs pour corriger le problème. Celle-ci a joué son rôle en vérifiant si les personnes concernées n'étaient pas inscrites sur sa liste noire. Comme elle n'a remarqué aucune anomalie, elle a validé la demande ce qui a abouti à la création des comptes. Après le scandale, l'opérateur a précisé que les 8.000 données appartenaient à d'anciens clients.

Avec la DH.

Pronostics pour les évènements à venir

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard