puce H1 Jeu-Argent.be

Coupe du Monde de Hockey : Trois Red Lions suspectés de paris illégaux

mardi 15 Janvier 2019

Commission des Jeux de Hasard
Un nouveau fait-divers vient d'éclabousser le monde du sport belge. Des Red Lions auraient pris part à des paris illégaux. Les mises porteraient sur les résultats de la Belgique lors de la Coupe du Monde qui s'est jouée en Inde. Une enquête a été ouverte.

Victoire en demi-teinte

Le 16 décembre dernier, les Red Lions ont réussi à décrocher la médaille d'Or à la Coupe du Monde de hockey en Inde. Ils se sont imposés face aux Pays-Bas après une séance de shoot-outs sous haute tension. Pour rappel, la Belgique était troisième mondial au moment du match tandis que son adversaire était quatrième. Après l'euphorie de cette victoire, l'ambiance s'est vite assombrie pour les champions. Les autorités belges ont en effet ouvert une enquête pour des paris illégaux. Au total, trois joueurs seraient mis en cause dans l'affaire. Ils auraient misé sur des matchs des Red Lions lors de la Coupe du Monde. L'enquête porte sur le nombre de paris effectués, les montants misés et les gains éventuels. La plateforme nationale contre la manipulation des compétitions sportives devrait également être informée dans les prochains jours. À noter toutefois que l'affaire n'inclut pas encore une potentielle piste de matchs truqués.

Troisième affaire pour le sport belge

Il s'agit de la troisième affaire de ce genre en Belgique après celle du football et celle des matchs truqués dans le tennis. À noter d'ailleurs qu'elle possède de nombreuses similitudes avec la première. Elles portent toutes les deux sur l'application de la loi du 10 janvier 2010 qui interdit à quiconque de participer à tout jeu de hasard si l'intéressé peut avoir une influence directe sur son résultat. Dans le monde du sport, cela se traduit par l'impossibilité pour un joueur de miser sur des matchs de son équipe. À noter d'ailleurs que l'affaire d'Olivier Deschacht a été l'occasion de rappeler que cette interdiction concerne tous les sports. Selon l'article 63, les Red Lions risquent une peine d'emprisonnement et une amende.

Avancement de l'enquête

La Fédération de hockey par l'intermédiaire de son président Marc Coudron, son secrétaire général Serge Pilet et son responsable en communication Denis Van Damme affirme ne pas avoir été informée de l'enquête en cours. L'Association Royale Belge de Hockey souligne également qu'elle n'a été contactée par aucune instance officielle sur cette affaire. Elle ne sait pas si les Red Lions sont impliqués dans des paris en ligne illégaux, mais elle se dit prête à apporter son soutien aux enquêteurs. Enfin, les joueurs concernés ont été contactés par la Fédération et ils ont démenti les accusations qui sont faites à leur encontre.

Nos pronostics pour les évènements à venir

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Les salles de jeux retrouvent 90 % de leur clientèle en Wallonie Les règles à respecter pour la réouverture des casinos et salles de jeux 3 nouveaux casinos sur la liste noire de la CJH
Jeu-Argent.be Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Plus de limite de bookmaker (licence F1) en Belgique cause d'un vide juridique Les casinos et les salles de jeux rouvriront le 1er juillet Plusieurs casinos en ligne belges victimes d'une cyber-attaque
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de hasard Jeu-Argent.be
Les casinos belges attendent toujours une date officielle pour la réouverture Comment se faire interdire l'accès au casino et salle de jeux ? À quoi s'attendre pour la réouverture des cafés
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook