puce H1 Jeu-Argent.be

Le danger des micro-transactions dans le jeu vidéo

mercredi 6 Décembre 2017

Le danger des micro-transactions dans le jeu vidéo
Le système des micro-transactions dans les titres vidéoludiques continue de monopoliser l’actualité. Après la controverse autour des jeux « Star Wars : Battlefront II » et « Overwatch », une nouvelle affaire vient de naitre autour de ce business-model. Un adolescent de 19 ans aurait en effet dépensé plus de 10 000 dollars en micro-transactions sur ses jeux vidéos favoris. Il enjoint ainsi les éditeurs à revoir leur approche concernant les loot boxes.

Lettre ouverte aux éditeurs

Suite au scandale autour du système de loot boxes de Battlefront II et Overwatch, un adolescent de 19 ans a décidé de partager son histoire à travers un post sur le forum Reddit. Il dévoile ainsi avoir dépensé plus de 10 000 dollars en micro-transactions sur ses jeux vidéos préférés. Le post a rapidement fait le tour de la toile et l’adolescent s’est retrouvé sous le feu des projecteurs. Il aurait d’ailleurs envoyé des reçus et des relevés bancaires à Kotaku pour prouver la véracité de son histoire. Il a aussi profité de cette soudaine visibilité pour attirer l’attention des éditeurs. Il les invite ainsi à revoir leur approche vis-à-vis des loot boxes. Ceci pour protéger les joueurs, surtout les plus jeunes. Cette affaire devrait avoir un impact significatif sur les résultats de l’enquête menée par la Commission des jeux de hasard concernant le statut des micro-transactions dans le monde des jeux vidéo.

Nos pronostics pour les évènements à venir

[ Euro 2020 ]    
Belgique x Chypre    

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

36win.be ne propose plus de paris sportifs La CJH ouvre une enquête sur La Gantoise et Napoleon Games Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile
36win.be La Commission des Jeux de Hasard Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile
Loot Boxes : Les gouvernements réagissent, les éditeurs ripostent Addiction au jeu : les loteries sont-elles réellement dangereuses ? Publicité : Les casinos et les bookmakers veulent les mêmes restrictions pour la Loterie nationale
Jeu-Argent.be Jeu-Argent.be BAGO : Belgian Association of Gaming Operators
59 policiers devant la CJH pour avoir joué illégalement Conflit interne à la CJH : 200 dossiers en attente Les Belges sont de plus en plus dépendants au jeu selon le patron de la Loterie Nationale
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Loterie Nationale

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook