puce H1 Jeu-Argent.be

Footballgate : La Commission des jeux dénonce son manque de ressources

lundi 15 Octobre 2018

Commission des Jeux de Hasard
La semaine dernière, le plus gros scandale du football belge a éclaté au grand jour. L'Unité contre la fraude sportive a en effet démantelé un vaste réseau de malfaiteurs. Celui-ci recevait des commissions illégales sur les indemnités de transferts des joueurs et des entraineurs. Il a également organisé des matchs truqués dans le championnat belge. L'affaire a toutefois embarrassé la Commission des jeux de hasard. Celle-ci a en effet été montrée du doigt pour ne pas avoir screener les personnalités impliquées dans le scandale. Après un long silence, elle s'est défendue dans les médias durant le week-end.

Aucun screen depuis 2017

Le footballgate a impliqué de nombreuses personnalités du football belge, dont des agents de joueurs et des arbitres. Le scandale a également mis à jour l'incompétence de la Commission des jeux de hasard. Celle-ci n'aurait jamais procédé au screening des agents. Pour elle, cela ne se révélait pas nécessaire puisqu'ils n'ont pas d'influence directe sur le résultat des matchs. La Commission des jeux a également oublié de screener les arbitres. Pour se défendre, elle a mis en avant son manque de personnel, problème déjà pourtant évoqué depuis de nombreuses années. À l'heure actuelle, elle ne compte en effet que deux policiers. Le ministre de la Justice a cependant promis de lui offrir 9 nouveaux collaborateurs avant la fin de l'année. Elle en recevra également autant en 2019. Enfin, il est intéressant de noter que suite au footballgate, la Commission des jeux de hasard a procédé au screening des arbitres impliqués à savoir Bart Vertenten et Sébastien Delferière. Selon ses contrôles, ces derniers n'auraient d'ailleurs pas parié sur des matchs en Belgique.

Nos pronostics pour les évènements à venir

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Courtrai et Golden Palace dans la tourmente à cause de leur nouvelle promotion Une femme pour succéder à Étienne Marique à la CJH 360.553 interdits de jeu en Belgique en 2019
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Publicité pour les jeux, paris pendant les Play-offs, la CJH dévoile son rapport 30 % de paris en plus durant les playoffs de la Jupiler Pro League en 2018 Clearing House : Le football belge déclare la guerre au blanchiment d'argent
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
La CJH interdit les machines à sous avec une carte bancaire dans les cafés Ladbrokes proteste contre le contrôle de l'identité des parieurs en agence 36win.be ne propose plus de paris sportifs
Commission des jeux de hasard Ladbrokes.be 36win.be

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook