puce H1 Jeu-Argent.be

Paris Virtuels : les inquiétudes du député Georges Gilkinet

mardi 29 Mai 2018

Commission des Jeux de Hasard
Les paris virtuels sont considérés comme des jeux de hasard automatiques et nécessitent l'obtention d'une licence. Diverses balises ont également été déployées pour protéger au mieux le consommateur. Malheureusement, celles-ci se révèlent insuffisantes selon le député Georges Gilkinet.

Des failles dangereuses

Les paris virtuels ont fait couler beaucoup d'encre en Belgique depuis leur introduction. Le centre des polémiques reste bien entendu leur statut. Après plusieurs mois de flou, un arrêté royal a finalement tranché sur la question.

Pour une exploitation sans danger des paris virtuels, les autorités compétentes en matière de jeux de hasard ont instauré plusieurs règles. Celles-ci plafonnent notamment la perte horaire à 12,50 euros. Les logiciels utilisés doivent également garantir le caractère aléatoire du résultat. D'ailleurs, les opérateurs sont chargés d'informer les parieurs sur le statut fictif des évènements sur lesquels ils ont la possibilité de miser. À noter aussi qu'ils n'ont pas le droit de faire référence à une équipe, une compétition ou un joueur existant. Ce cadre légal comporte cependant des failles selon le député Georges Gilkinet. La première reste le fait qu'il est possible de proposer des paris virtuels avec des serveurs basés à l'étranger. Cela favoriserait les abus et limiterait les contrôles. Il souhaite également instaurer un délai minimal entre le moment du pari et le résultat.  

Nos pronostics pour les évènements à venir

[ Jupiler Pro League ] [ Jupiler Pro League ] [ Jupiler Pro League ]
Racing Genk x KV Courtrai Cercle Bruges x Standard de Liège Zulte Waregem x Malines
[ Jupiler Pro League ] [ Jupiler Pro League ]  
Saint-Trond x Mouscron Waasland-Beveren x FC Bruges  

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

La fin des machines à sous classiques dans les cafés Royaume-Uni : première clinique pour les enfants dépendants au jeu Electronic Arts continue à défendre les loot boxes
Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be Electronic Arts continue à défendre les loot boxes
Financement de la CJH : La Cour constitutionnelle tranche en faveur des casinos Bonus d'anniversaire : La CJH sanctionne une société de jeux en ligne Emissions publicitaires pour des jeux de hasard à la télévision : La CJH interdit ce type de contenu
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Nintendo retire aussi ses loot boxes La CJH et la Pro League s'engagent contre les paris illégaux Footballeurs pro et paris : Un nouveau protocole pour la sensibilisation au jeu
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook