puce H1 Jeu-Argent.be

L'État belge part en guerre contre le trucage des matchs de football

lundi 3 Juin 2013

Logo de la Commission des jeux de hasard belge
Les autorités belges ont récemment été accusées d'être passives vis-à-vis du fléau que constitue le trucage des matchs. Elles ont donc décidé de réagir et d'impliquer tous les acteurs de la chaine dans un vaste processus de lutte contre les paris sportifs illégaux et la corruption dans le milieu du football.

Il était temps ! Le dernier rapport publié par Europol dénonçait le trucage de matchs de foot au sein de la plupart des ligues de football européennes. D'ailleurs, dans certains pays comme l'Italie ou l'Espagne, des affaires de trucages de matchs sont actuellement en cours et traitées par les instances judiciaires. La situation est tellement grave que Sepp Blatter (actuel président de la FIFA) a reconnu le trucage de match comme étant l'ennemi le plus dangereux du football après le racisme. C'est dire que le mal est enraciné et qu'il y a véritablement de bonnes raisons pour s'y attaquer et l'empêcher de prendre encore plus d'ampleur.

La Belgique a choisi pour sa part de prendre le taureau par les cornes et de mettre en place un dispositif pour contrecarrer les trucages de match. Lundi 28 mai, tous les acteurs du domaine se sont réunis en présence de la Commission des jeux de Hasard pour discuter du sujet. La dernière affaire concernant les matchs truqués en Belgique remonte à 2005, et depuis cette date, très peu d'initiatives ont été menées. Il y a bien eu une étude sur le blanchiment d'argent en 2009, mais elle est restée sans suite. Toutefois, la rencontre a déjà permis de situer les responsabilités et d'identifier la principale niche des trucages : les paris sportifs illégaux. Ces derniers font légion sur internet, et il est très difficile d'exercer un contrôle sur la toile.

Cela ne veut pas dire non plus qu'il n'y a pas de trucage de matchs sur le sol belge. Les autorités déplorent le fait que les informations leur parviennent par bribes, et parfois près d'un an après les faits. Dans ce contexte, il est souvent trop tard pour effectuer une enquête minutieuse et retrouver des preuves tangibles de malversations. C'est la raison pour laquelle il faut une coopération totale entre les différents acteurs impliqués dans la gestion du football et une bonne circulation des informations. Par exemple, les opérateurs devraient être tenus de signaler toute attitude suspecte qu'ils observent autour des matchs. Ce n'était pas encore une obligation, mais le parlement européen votera bientôt la loi qui institue cette exigence de déclaration.

Une autre mesure intéressante pour éviter les trucages serait la suppression des paris « négatifs ». Ce type de paris s'effectue sur un évènement qui doit se réaliser au cours du match (pénalty ou carton jaune par exemple). Certains opérateurs de paris sportifs belges se sont déjà engagés partiellement à œuvrer dans ce sens, mais la Pro League n'est pas encore satisfaite des résultats. Il faudrait poursuivre la négociation et y rallier d'autres opérateurs (intérieurs ou extérieurs).

Les différents supports de la conférence sur le trucage des matchs est accessibles sur le site de la Commission des jeux de hasard :

Nos pronostics pour les évènements à venir

[ Coupe de Belgique ] [ Coupe de Belgique ]  
FC Malines x Union Saint-Gilloise La Gantoise x KV Ostende  

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Rebondissement dans l'affaire des Red Lions : Les paris ont été placés en Belgique Paris illégaux à la coupe du Monde de Hockey : Trois Red Lions suspectés La Pro League et la Commission des jeux signent un nouveau protocole d'accord
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
uniquecasino.com, champagnespins.com et royalspinz.com interdits par la Commission des Jeux La Commission des jeux autorise par erreur 8.000 comptes joueurs La Commission des jeux a effectué une descente dans les agences proposant des paris virtuels
Commission des Jeux de Hasard La Commission des jeux Commission des jeux
Loot Boxes : Le Royaume Uni dénonce aussi leur impact sur les mineurs La Commission des Jeux de Hasard ferme un bureau de paris Ladbrokes @ksc_cjh Square Enix décide de retirer 4 jeux mobiles du marché belge
Jeu-Argent.be La Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook