puce H1 Jeu-Argent.be

Retour sur les dessous du footballgate

lundi 15 Octobre 2018

Jeu-Argent.be
La semaine dernière, le monde du football belge a été secoué par un séisme d'une rare intensité. La justice a en effet procédé à l'arrestation de nombreuses personnalités, dont deux agents et deux arbitres de renom. Cette opération s'est passée dans le plus grand des secrets. Il faut dire que les responsables ont déployé des moyens exceptionnels pour garantir son succès.

Une enquête menée de main de maitre

L'histoire commence en décembre 2017 lorsque l'Unité contre la fraude sportive prend connaissance de transactions financières suspectes menées dans une agence de Genk. Celles-ci impliquent deux agents de joueurs professionnels. Pour ne pas éveiller les suspects, ils auraient utilisé des prête-noms. Les policiers parviennent cependant à découvrir leur identité. Il s'agit de Dejan Veljkovic et Mogi Bayat.

Les deux hommes auraient mis en place un système pour toucher des commissions sur les indemnités de transferts et de salaire des joueurs et des entraineurs du football belge. Pour réussir leur coup, ils se sont basés sur leur réputation et leur influence. Les deux hommes sont en effet des acteurs incontournables du monde du football. Leur réussite et leur pouvoir leur ont d'ailleurs attiré la foudre de nombreux observateurs. Ces derniers joueront d'ailleurs un rôle décisif dans l'enquête de l'Unité contre la fraude. Leur témoignage va permettre d'identifier les collaborateurs des deux agents comme Laurent Denis, un ex-avocat condamné en justice.

Une fois ses soupçons éveillés, l'Unité contre la fraude a fait appel à des techniques poussées comme la mise sur écoute pour les vérifier. Le mardi 9 octobre, elle met au point une opération d'envergure qui visera à mettre la main sur des éléments de preuve comme de l'argent liquide ou des documents frauduleux. Sa préparation se fait dans le plus grand des secrets pour éviter les fuites. L'Unité contre la fraude craignait surtout que les suspects aient vent de l'affaire et procède à la destruction des preuves. Le mercredi 10 octobre vers 6 h, 184 policiers procèdent à des perquisitions et des interpellations dans 44 endroits différents, dont des sièges de clubs et le domicile de nombreuses personnalités de football. L'opération va dévoiler le plus gros scandale du football belge.

Nos pronostics pour les évènements à venir

[ Euro 2020 ]    
Belgique x Chypre    

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

36win.be ne propose plus de paris sportifs La CJH ouvre une enquête sur La Gantoise et Napoleon Games Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile
36win.be La Commission des Jeux de Hasard Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile
Loot Boxes : Les gouvernements réagissent, les éditeurs ripostent Addiction au jeu : les loteries sont-elles réellement dangereuses ? Publicité : Les casinos et les bookmakers veulent les mêmes restrictions pour la Loterie nationale
Jeu-Argent.be Jeu-Argent.be BAGO : Belgian Association of Gaming Operators
59 policiers devant la CJH pour avoir joué illégalement Conflit interne à la CJH : 200 dossiers en attente Les Belges sont de plus en plus dépendants au jeu selon le patron de la Loterie Nationale
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Loterie Nationale

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook