puce H1 Jeu-Argent.be

Paris illégaux : L'Union belge de football entre en jeu

mardi 4 Octobre 2016

Commission des Jeux de Hasard
Le parquet de l'Union belge de football a décidé d'ouvrir plusieurs enquêtes suite à l'affaire de paris illégaux qui a touché de plein fouet la Pro League. Des joueurs de 1re division auraient en effet parié sur des matchs auxquels ils auraient participé. Cette initiative s'inscrit dans le cadre de l'article 1404 du règlement fédéral qui interdit strictement aux joueurs, entraineurs et dirigeants de club de parier sur des rencontres de leur division ou des matchs impliquant leur club.

Une approche discrète

Les enquêtes relatives à l'affaire des paris illégaux ont été ouvertes le 29 septembre. Aucune information n'a filtré sur les détails de cette action lancée par le parquet de l'Union belge de football. Cependant, il faut noter que les noms des joueurs sur lesquels les enquêtes porteront ont déjà été révélés dans la presse lorsque le scandale a éclaté au grand jour. Il s'agit d'Olivier Deschacht, Knowledge Musona, Laurent Henkinet et Tuur Dierckx. À noter que le cas d'Olivier Deschacht a profité d'une exposition médiatique particulière en raison des montants qu'ils auraient joués et gagnés. Dans cette affaire, il faut également rappeler que Laurent Henkinet a été libéré par son club en raison de son implication dans des paris illégaux, et ce malgré le fait qu'il n'a joué que de petites sommes. Enfin, le parquet a déclaré qu'il pourrait ouvrir une enquête sur Jimmy Houtput dans les jours à  venir. Ce dernier a démissionné de son poste de président de OHL après avoir été impliqué dans le scandale de corruption dans le football anglais.

Nos pronostics pour les évènements à venir

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

La fin des machines à sous classiques dans les cafés Royaume-Uni : première clinique pour les enfants dépendants au jeu Electronic Arts continue à défendre les loot boxes
Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be Electronic Arts continue à défendre les loot boxes
Financement de la CJH : La Cour constitutionnelle tranche en faveur des casinos Bonus d'anniversaire : La CJH sanctionne une société de jeux en ligne Emissions publicitaires pour des jeux de hasard à la télévision : La CJH interdit ce type de contenu
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Nintendo retire aussi ses loot boxes La CJH et la Pro League s'engagent contre les paris illégaux Footballeurs pro et paris : Un nouveau protocole pour la sensibilisation au jeu
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook