puce H1 Jeu-Argent.be

La Loterie Nationale belge renforce sa stratégie de contrôle des ventes

lundi 12 Août 2013

e-Lotto.be
En Belgique, il est strictement interdit de vendre des billets de loterie aux mineurs. Malgré cette interdiction et des contrôles inopinés, les distributeurs ont continué d'enfreindre la loi. La Loterie Nationale belge a donc décidé de prendre des dispositions radicales pour mettre fin à ses pratiques.

La loi belge est très stricte en ce qui concerne la vente des billets de loterie : aucun mineur ne peut en acheter. Pour s'assurer du respect de cette disposition, la Loterie Nationale belge avait mis en place un système de contrôle appelé « mystery shopping ». En principe, ces contrôles devraient avoir lieu à l'improviste, sans que les distributeurs soient avertis. Pourtant, dans la pratique, la Loterie Nationale prévenait toujours les distributeurs, précisant la période de contrôle (le mois d'août en général) et le type de billet à contrôler. De cette manière, le contrôle n'était plus réellement mystérieux, et cela favorisait les vendeurs indélicats.

Le nouveau directeur de la Loterie Nationale, Arnaud Hermesse, a pris l'honorable décision d'améliorer les procédures de contrôle et de les rendre plus efficaces. Pour commencer, plus question d'effectuer des « mystery shopping » uniquement en août. L'interdiction citée par la loi est permanente, donc les descentes sur le terrain seront réparties sur toute l'année, c'est-à-dire entre le mois de janvier et celui de décembre. En outre, les points de vente seront contrôlés de manière aléatoire, et on en choisira au moins 400 pour subir les contrôles chaque trimestre. Dans ces conditions, un point de vente pourra être contrôlé 4 fois par an, alors qu'il n'y avait qu'un seul contrôle par distributeur auparavant.

Les contrôles débuteront probablement dès la fin du mois d'août 2013, et il est prévu une amende pour tous les points de vente qui seront pris en flagrant délit. L'année dernière, 25 % des points de vente ont été sanctionnés et avaient versé 200 000 € comme frais de pénalité. Cette année 2013, chaque distributeur qui sera pris en train de vendre des billets de loterie aux mineurs payera comme amende 10 % de son chiffre d'affaires hebdomadaire s'il s'agit de la première infraction. Cela laisse présager que les sanctions pourraient être plus lourdes pour les récidivistes…

e-Lotto - Pari sportif légal en Belgique

e-Lotto : fiche du bookmaker et notre avis
e-Lotto - Logo Licence Belgique CJH e-Lotto e-Lotto a été agréé par Commission des Jeux de Hasard de Belgique sous l'agrément n° FA+148123.

18+ | Jouez avec modération. Conditions générales.
Site web : e-Lotto Télécharger e-Lotto

Nos pronostics pour les évènements à venir

[ Euro 2020 ]    
France x Moldavie    

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

36win.be ne propose plus de paris sportifs La CJH ouvre une enquête sur La Gantoise et Napoleon Games Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile
36win.be La Commission des Jeux de Hasard Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile
Loot Boxes : Les gouvernements réagissent, les éditeurs ripostent Addiction au jeu : les loteries sont-elles réellement dangereuses ? Publicité : Les casinos et les bookmakers veulent les mêmes restrictions pour la Loterie nationale
Jeu-Argent.be Jeu-Argent.be BAGO : Belgian Association of Gaming Operators
59 policiers devant la CJH pour avoir joué illégalement Conflit interne à la CJH : 200 dossiers en attente Les Belges sont de plus en plus dépendants au jeu selon le patron de la Loterie Nationale
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Loterie Nationale

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook