puce H1 Jeu-Argent.be

Janie Haek attaque les jeux en ligne et les librairies

mercredi 10 Octobre 2018

Jeu-Argent.be
L'administrateur délégué de la loterie, Janie Haek a profité d'un passage au Cercle de Lorraine pour donner une interview au journal L'Echo concernant le secteur des jeux d'argent en Belgique. Selon lui, le problème d'addiction correspond à la conséquence directe de la diversification de l'offre. Il a notamment dénoncé la cannibalisation du marché par les opérateurs en ligne et les nombreuses irrégularités enregistrées au niveau des librairies qui exploitent des jeux.

Jeux en ligne : L'exemple français

Jannie Haek dirige actuellement la Loterie nationale. Avant d'occuper cette fonction, il a été chef de cabinet du ministre Johan Vande Lanotte et CEO de la SNCB Holding. Lors de son interview avec L'Echo, il a établi un bilan plutôt noir concernant le secteur des jeux d'argent en Belgique. Selon lui, la libéralisation de 2010 a été pensée avec les meilleures intentions. L'objectif était de proposer de meilleurs produits au consommateur et d'assainir la concurrence entre les opérateurs.

Malheureusement, le résultat diffère de ces attentes d'origine. Selon lui, la libéralisation a entrainé une diversification sauvage de l'offre notamment en ligne. Celle-ci est devenue tellement riche qu'il se révèle désormais difficile de ne pas succomber à la tentation du jeu. Du coup, elle a donné naissance à un véritable problème d'addiction en Belgique. Pour soutenir sa thèse, il évoque la fameuse liste noire de la Commission des jeux de hasard qui s'allonge chaque année.

Remise en cause des jeux en ligne en Belgique ?

Pour Jannie Haek, il convient ainsi de repenser la législation. Il propose notamment de copier le modèle français. Pour rappel, la France autorise les jeux en ligne, mais elle interdit sur Internet les jeux de casino en dehors du poker. Jannie Haek propose aussi de repenser la loi qui autorise les librairies à proposer des jeux de hasard. Selon lui, le système actuel possède trop de failles que les libraires exploitent sans vergogne.

Enfin, il a tenu à faire remarquer que la Loterie nationale est le seul opérateur à respecter les règles sur le marché belge. Selon lui, elle a toujours placé la protection du joueur au cœur de son approche. Malheureusement, il estime que la Loterie nationale subit aujourd'hui une concurrence déloyale de la part des jeux en ligne et des librairies.

e-Lotto - Pari sportif légal en Belgique

e-Lotto : fiche du bookmaker et notre avis
e-Lotto - Logo Licence Belgique CJH e-Lotto e-Lotto a été agréé par Commission des Jeux de Hasard de Belgique sous l'agrément n° FA+148123.

18+ | Jouez avec modération.
Site web : e-Lotto Télécharger e-Lotto

Nos pronostics pour les évènements à venir

[ Ligue Europa ] [ Ligue Europa ] [ Jupiler Pro League ]
Standard de Liège x Guimarães La Gantoise x Saint-Etienne Courtrai x Malines
[ Jupiler Pro League ] [ Jupiler Pro League ] [ Jupiler Pro League ]
Charleroi x Saint-Trond Royal Antwerp x Cercle Bruges Waasland-Beveren x Mouscron
[ Jupiler Pro League ]    
Genk x Ostende    

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Conflit interne à la CJH : 200 dossiers en attente Les Belges sont de plus en plus dépendants au jeu selon le patron de la Loterie Nationale Limite de mise en ligne : complètement inutile ?
Commission des Jeux de Hasard Loterie Nationale Commission des Jeux de Hasard
Mario Kart Tour n'est pas disponible en Belgique Les cafés obligent Ladbrokes à arrêter ses paris virtuels Plus de transparence pour les loot boxes à partir de 2020
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
L'idée d'un régulateur unique à nouveau évoquée par le CD&V Les cartes Pokémon répondent aux critères du jeu de hasard selon la CJH Les Verts veulent complètement interdire la publicité pour les jeux d'argent
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook