puce H1 Jeu-Argent.be

Sanction de la Commission des Jeux de Hasard contre un opérateur de jeux en ligne illégal

lundi 3 Mars 2014

CJH Commission des Jeux de Hasard
Le site de jeux de hasard Betclic figure dans la liste noire de la CJH depuis 2012. En conséquence, le parquet de Bruxelles vient de confisquer le contenu de son compte bancaire. Un total de 600 000 euros a été saisi, et d'autres sites illégaux pourraient subir le même sort dans les jours à venir.

La CJH (Commission des Jeux de Hasard belge) lutte plus que jamais contre les sites de jeux de hasard illégaux. Jusqu'ici, elle n'avait pas encore eu la possibilité d'opérer des saisies, mais c'est désormais chose faite. En effet, en collaboration avec le parquet de Bruxelles, elle a mis la main sur le compte bancaire de l'opérateur en ligne Betclic. Celui-ci est considéré comme illégal depuis l'année 2012, et semble n'avoir opéré aucune démarche pour régulariser sa situation. La justice et la CJH l'ont privé d'un montant total de 600.000 euros.

Selon Peter Naessens, en fonction à la CJH, une telle saisie prouve également que les banques belges sont complices de l'activité illicite de tels opérateurs en ligne. Et cela doit cesser, par tous les moyens. D'ailleurs, les joueurs qui jouent sur les sites de jeux illégaux en Belgique risquent eux aussi des déconvenues et des sanctions. Il est vrai, ils n'ont aucune garantie pour ce qui est de la protection de leurs fonds. S'ils ne sont pas payés, ils ne peuvent se plaindre à qui que ce soit, car leur adversaire juridique n'est pas reconnu, et ils sont censés le savoir (la liste des sites de jeux légaux est disponible sur la plateforme numérique de la CJH). Mais en plus, la loi belge sur les jeux de hasard permet à la justice d'appliquer aux joueurs illégaux une amende qui peut s'élever à 150 000 euros. L'éventualité de cette pénalité ne semble pas décourager les joueurs, car près de 30 millions d'euros sont régulièrement misés par les Belges sur les sites de jeux illégaux.

Puisque l'issue de cette opération de saisie a été rendue publique, il est quand même permis d'espérer que les joueurs belges seront plus prudents. Et que de leur côté, les sites de jeux illégaux vont enclencher le processus de régularisation auprès de la CJH. Ils devront pour cela demander une licence de jeux à la CJH, et installer un serveur en Belgique pour permettre à la Commission d'effectuer son contrôle « ad hoc ».

Retrouvez la liste des opérateurs de jeux en ligne (casino, poker et paris) reconnus par la Commission des Jeux de Hasard.

Nos pronostics pour les évènements à venir

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

59 policiers devant la CJH pour avoir joué illégalement Conflit interne à la CJH : 200 dossiers en attente Les Belges sont de plus en plus dépendants au jeu selon le patron de la Loterie Nationale
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Loterie Nationale
Limite de mise en ligne : complètement inutile ? Mario Kart Tour n'est pas disponible en Belgique Les cafés obligent Ladbrokes à arrêter ses paris virtuels
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Plus de transparence pour les loot boxes à partir de 2020 L'idée d'un régulateur unique à nouveau évoquée par le CD&V Les cartes Pokémon répondent aux critères du jeu de hasard selon la CJH
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook