Les cafés obligent Ladbrokes à arrêter ses paris virtuels
» Commission des jeux de hasard » Jeux d'argent en ligne en Belgique

JCVD au casino 777
Logo Jeu-Argent.be
Logo Jeu-Argent.be

Les cafés obligent Ladbrokes à arrêter ses paris virtuels

mercredi 28 Août 2019

Commission des Jeux de Hasard

La Fédération des Cafés de Belgique a remporté une nouvelle victoire cette semaine. Elle a en effet réussi à faire pencher la Cour d'appel de Bruxelles de son côté. Celle-ci a ainsi ordonné à Ladbrokes de stopper ses paris virtuels. Le bookmaker prévoit d'introduire un pourvoi en cassation.

Baisse de 50 % du chiffre d'affaires

La Fédération des cafés de Belgique a attaqué Derby pour concurrence déloyale. Selon elle, les paris virtuels proposés par le bookmaker ont fait baisser le revenu de ses membres de 50 % entre 2014 et 2016. Entre temps, le chiffre d'affaires de Ladbrokes est passé de 214 millions d'euros à 700 millions d'euros. Après une longue procédure, la Justice a penché en faveur des cafés. Elle a ordonné Ladbrokes de cesser l'utilisation des machines de paris virtuels sous peine d'une astreinte de 10.000 euros par infraction plafonnée à 1 million d'euros. La Cour d'appel de Bruxelles a ensuite confirmé l'ordre de cessation et la sanction en supprimant au passage la limite d'un million d'euros. De son côté, le bookmaker estime être dans son droit. Selon lui, l'arrêté royal du 4 mai 2018 l'autorise à exploiter les paris virtuels dans ses salles. Il minimise d'ailleurs leur impact sur son chiffre d'affaires en révélant qu'ils ne produisent que 9 millions d'euros par an. Ladbrokes prévoit d'introduire un pourvoi en cassation.

Ladbrokes - Pari sportif légal en Belgique

Ladbrokes a été agréé
par Commission des Jeux de Hasard de
Belgique sous l'agrément n°FA+116428.

Logo de la Commission des Jeux de Hasard

Pronostics pour les évènements à venir

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard