puce H1 Jeu-Argent.be

Le poker amateur dans le collimateur des autorités belges

lundi 26 Août 2013

Commission des jeux de hasard
La Commission des Jeux belge a multiplié ses contrôles de terrain afin de traquer les clubs de poker amateurs qui organisent des tournois pour de l'argent. Seulement, ces clubs comptent près de 10 000 membres, et ceux-ci aimeraient bien que leur activité soit reconnue. Ils pensent donc à se rassembler en Fédération Nationale pour mieux se faire entendre…

Le poker… Ce jeu de hasard soulève bien des passions en Belgique. En effet, en dehors du poker légal au tour duquel se retrouvent les joueurs dans les salles de jeux, il y a le jeu amateur. Ces 5 dernières années, le poker amateur a connu une progression fulgurante, et beaucoup de personnes sont inscrites dans un club de poker. Le problème, c'est que ces clubs organisent souvent des parties de poker pour de l'argent : soit les participants payent chacun un droit d'entrée, soit ils misent une somme donnée pour prendre part au jeu. Dans les 2 cas, cette activité du poker est déclarée illégale par la loi Belge et donc soumise à de fortes sanctions*.

Compte tenu de l'ampleur du phénomène, la Commission des Jeux de Hasard Belge a multiplié ses contrôles dans tout le pays. Et lorsqu'elle prend des citoyens en flagrant délit, elle les défère devant le Procureur du Roi qui décide de poursuivre les fautifs ou non. Certainement, la sanction appliquée à des personnes qui font une partie occasionnelle un soir sera moins lourde que celle des récidivistes ou des tournois clandestins. Mais cela reste difficile à gérer pour la CJH, car le poker amateur a près de 10 000 membres actuellement en Belgique, qui jouent aussi bien dans les salles de jeux physiques que sur Internet. Comment venir à bout de cette illégalité croissante ?

Du côté des clubs de poker, le son de cloche est tout autre. En effet, beaucoup d'entre eux pensent qu'il est temps que leur activité soit reconnue par les autorités. D'ailleurs, le projet de création de la Fédération Nationale des clubs de poker a été transmis à Étienne Marique, magistrat à la Commission des Jeux de Hasard. Pour les clubs, il s'agit non seulement d'avoir une existence légale, mais aussi d'avoir un cadre strict et des règles précises de fonctionnement. Ainsi, les dérives seront évitées et il y aurait moins de conflits entre le législateur et les clubs. Reste encore à savoir si les autorités belges vont accepter un tel contrat…

*Conformément à l'article 4, §1 et §2 de la Loi sur les jeux de hasard belge, il est interdit à quiconque d'exploiter un jeu de hasard sans licence préalablement accordée par la Commission des jeux de hasard. Il est également interdit à quiconque de participer à un jeu de hasard illégal, d'en faciliter l'exploitation ou d'en faire la publicité.

  • Les joueurs peuvent être soumis à une amende pouvant varier de 26 euros à 25.000 euros (majorés des décimes additionnels).
  • Pour les organisateurs ces montants peuvent varier de 100 euros à 100.000 euros (majorés des décimes additionnels).

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

La CJH et la Pro League s'engagent contre les paris illégaux Footballeurs pro et paris : Un nouveau protocole pour la sensibilisation au jeu 1.850 joueurs déposent une plainte contre Ladbrokes auprès de la CJH
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Droit de réponse SPRL FUN INTERNATIONAL / UNE MAISON POUR TOUS Psyonix supprime également ses Loot Boxes La Loterie nationale encense la nouvelle loi sur les jeux de hasard
Jeu-Argent.be Psyonix supprime également ses Loot Boxes Commission des Jeux de Hasard
La nouvelle loi sur les jeux de hasard approuvée par La Chambre Une Maison Pour Tous : la loterie illégale qui permet de gagner une maison pour 10 euros ? Le gardien des Géants Athois a été blanchi par la CJH
Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook