BAGO demande la saisie des machines à jackpots de Carrefour
» Commission des jeux de hasard » Jeux d'argent en ligne en Belgique

JCVD au casino 777
Logo Jeu-Argent.be
Logo Jeu-Argent.be

BAGO demande la saisie des machines à jackpots de Carrefour

lundi 20 Mars 2017

BAGO : Belgian Association of Gaming Operators

L'affaire des machines à jackpots de Carrefour vient de connaitre un nouveau rebondissement. L'association belge BAGO a en effet décidé de monter au créneau. Elle a interpellé la Commission des jeux de hasard et demande le retrait immédiat de ces machines. De son côté, le géant français continue de défendre son action promotionnelle à travers l'argument de la tombola. Elle déclare également disposer d'une autorisation du Comité de développement du sport belge du Comité olympique.

Une « initiative sauvage et illégale »

Après les inquiétudes exprimées par la Commission des jeux de hasard vis-à-vis de la récente campagne promotionnelle menée par la chaine d'hypermarchés Carrefour, un nouvel acteur est entré dans la danse. Il s'agit de l'association belge « BAGO », (Belgian Association of Gaming Oprators). Celle-ci réunit les opérateurs les plus importants du secteur privé des jeux de hasard comme Ardent Group, Unibet, Napoleon Games et Golden Palace. Elle dénonce l'obstination de Carrefour à continuer sa campagne promotionnelle malgré les déclarations de la Commission des jeux. Pour rappel, la chaine d'hypermarché a installé dans ses établissements des machines à jackpots. Les clients peuvent gagner des jetons pour ces dernières en effectuant des achats. Après être passés à la caisse, ils ont ensuite la possibilité de lancer la machine pour gagner des cadeaux comme des voitures ou des gadgets électroniques. Bago demande à ce que la Commission prenne des mesures dans les plus brefs délais pour sanctionner Carrefour.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard