puce H1 Jeu-Argent.be

Des machines à sous dans les hypermarchés : Carrefour réagit

jeudi 16 Mars 2017

Commission des Jeux de Hasard
La Commission des jeux de hasard a décidé de s'attaquer à la chaine d'hypermarchés Carrefour après que celle-ci a décidé d'implanter des machines à sous dans ses établissements. Les clients sont invités à déposer un jeton dans un de ces appareils après être passés à la caisse afin de remporter des voitures ou des télévisions. Carrefour s'est défendu en insistant sur le fait qu'il s'agit d'une simple tombola.

Tombola caritative

La Commission des jeux de hasard a décidé d'envoyer la police judiciaire dans les hypermarchés Carrefour afin de contrôler les machines à sous installées dans ces établissements. Selon elles, ces appareils sont illégaux et ne devraient pas se trouver dans de tels lieux. Les jackpots proposés sont en effet addictifs et risquent de favoriser une dépandence. De son côté, Carrefour indique disposer d'une autorisation du Comité de Développement du Sport Belge du Comité Olympique pour exploiter ce type de machines. Elles s'inscriraient dans le cadre d'une opération commerciale prenant la forme d'une tombola caritative. D'ailleurs, selon Carrefour, celle-ci se déroule sous la surveillance d'un huissier de justice. L'enseigne a tenu à faire remarquer le manque de diplomatie de la Commission des jeux de hasard qui a préféré s'adresser aux journalistes au lieu de la contacter directement.

Le principe

Les clients Carrefour pouvaient remporter un jeton pour chaque tranche d'achat de 25 euros. Ils avaient toutefois une alternative. Il était en effet possible de gagner des tickets grâce à l'achat de certains produits participants. À la fin de leurs courses, ils pouvaient déposer le jeton dans une machine à sous afin de remporter des prix. Ces derniers variaient de postes de télévision à des voitures

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

COVID-19 : Contactez la Commission des Jeux de Hasard par mail La police saisit des serveurs de virtual betting chez Ladbrokes et Stanleybet Casinos réels, les salles de jeux réelles et les agences de paris réelles fermés jusq'au 3 avril 2020 inclus
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Magali Clavie pourrait succéder à Étienne Marique à la tête de la CJH Paris virtuels : L'État belge condamné à payer 100.000 euros à Stanleybet L'interdiction des bonus pourrait favoriser le secteur illégal
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Pourquoi il n'y a plus de bonus dans les casinos en ligne en Belgique ? Scandale à la CJH : Club de strip-tease et loges de football offerts par des bookmakers Koen Geens réagit au scandale de corruption à la Commission des Jeux de Hasard
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook