Scandale à la CJH : Club de strip-tease et loges de football offerts par des bookmakers
» Commission des jeux de hasard » Jeux d'argent en ligne en Belgique

JCVD au casino 777
Logo Jeu-Argent.be
Logo Jeu-Argent.be

Scandale à la CJH : Club de strip-tease et loges de football offerts par des bookmakers

jeudi 27 Février 2020

Commission des Jeux de Hasard

Le scandale qui frappe de plein fouet la Commission des jeux de hasard continue avec de nouvelles révélations. Le président, Étienne Marique aurait été espionné pendant des mois. Ses mails ainsi que plusieurs fichiers importants ont été détruits, détournés ou modifiés. Le directeur du secrétariat quant à lui aurait été invité à Londres dans des clubs de strip-tease par des opérateurs de paris sportifs. Une enquête pénale a été ouverte au parquet de Bruxelles.

Révélations choquantes

Plus tôt cette semaine, le ministre de la Justice, Koen Geens, a réagi à l'affaire de corruption qui concerne plusieurs responsables de la Commission des jeux de hasard. Il a demandé au président du SPF Justice de prendre les mesures nécessaires pour préserver l'intégrité du régulateur.

Pendant ce temps, de nouvelles révélations ont été faites sur l'affaire. Le directeur du secrétariat aurait accepté de nombreux avantages en nature de la part de bookmakers. Il aurait notamment été invité à Londres pour assister à des matchs de football dans des loges VIP de certains opérateurs. Il aurait également participé à plusieurs sorties dans des clubs de strip-tease. Il aurait aussi abusé de sa position pour acheter des caisses de vin et utiliser des véhicules de service à des fins privées.

Le directeur informatique est également mis en cause. Celui-ci aurait organisé la disparition de plusieurs serveurs de la Commission des jeux. À noter que cette affaire avait déjà fait beaucoup de bruits dans la presse.

On peut s'interroger à quel niveau ces possibles malversations auraient pesé sur le fonctionnement de la CJH. Pour rappel, en septembre dernier plus de 200 dossiers étaient en attente de traitement à la Commission des Jeux de Hasard.

Source : DHnet

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard