puce H1 Jeu-Argent.be

La Loterie nationale encense la nouvelle loi sur les jeux de hasard

mardi 9 Avril 2019

Commission des Jeux de Hasard
Dans une interview accordée à L'Echo, le CEO de la loterie nationale a félicité le ministre de la Justice Koen Geens pour sa récente initiative. Il a en effet élaboré un projet de loi pour renforcer la surveillance du marché des jeux de hasard et la protection des joueurs.

Un pas en avant

Jannie Haek a salué les mesures prises par le ministre de la Justice dans sa nouvelle loi sur les jeux de hasard, approuvé la semaine dernière par la Chambre. Selon lui, elles vont permettre de créer un environnement plus sécurisé pour les joueurs. Il a notamment insisté sur le cas des machines 3.3 installées dans les cafés. Désormais, elles seront limitées à deux par établissement et elles seront soumises à des contrôles stricts notamment concernant la perte horaire maximale. Elles pourront être installées dans d'autres endroits, mais uniquement si la commune accepte la demande ce qui constitue une autre avancée selon Jannie Haek. Enfin, le CEO de la loterie nationale se dit également satisfait des décisions prises concernant le contrôle de l'âge du joueur et la présence de modérateur sur le net. Ces initiatives devraient grandement réduire les risques d'addiction et de jeu chez les mineurs.

L'ombre au tableau

S'il est d'accord avec la nouvelle loi, Jannie Haek a malgré tout émis quelques réserves. Il déplore notamment l'absence de mesures concernant le cumul de licences en ligne. Selon lui, la législation est claire à ce sujet. Les opérateurs n'ont pas le droit de proposer à la fois des jeux de casino et des paris sportifs sur la même plateforme. Il espère donc que la Commission des jeux de hasard trouve rapidement une solution pour que le marché en ligne obéisse aux mêmes lois que le monde physique concernant les licences. Pour rappel, l'un des arguments avancés par le régulateur pour justifier cette situation porte sur le risque de développement de l'offre illégale. En d'autres termes, il craint qu'une offre trop régulée et contraignante pénalise les opérateurs légaux et détourne les joueurs de leurs plateformes. Pour le CEO de la loterie, il ne s'agit que d'une excuse pour ménager les casinotiers et les bookmakers. Pour lui, l'offre belge est suffisamment attrayante et riche surtout comparée à celle des pays voisins.

e-Lotto - Pari sportif légal en Belgique

e-Lotto : fiche du bookmaker et notre avis
e-Lotto - Logo Licence Belgique CJH e-Lotto e-Lotto a été agréé par Commission des Jeux de Hasard de Belgique sous l'agrément n° FA+148123.

18+ | Jouez avec modération. Conditions générales.
Site web : e-Lotto Télécharger e-Lotto

Nos pronostics pour les évènements à venir

[ Ligue Europa ] [ Ligue Europa ]  
Standard de Liège x Arsenal La Gantoise x Oleksandria  

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

La CJH interdit les machines à sous avec une carte bancaire dans les cafés Ladbrokes proteste contre le contrôle de l'identité des parieurs en agence 36win.be ne propose plus de paris sportifs
Commission des jeux de hasard Ladbrokes.be 36win.be
La CJH ouvre une enquête sur La Gantoise et Napoleon Games Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile Loot Boxes : Les gouvernements réagissent, les éditeurs ripostent
La Commission des Jeux de Hasard Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile Jeu-Argent.be
Addiction au jeu : les loteries sont-elles réellement dangereuses ? Publicité : Les casinos et les bookmakers veulent les mêmes restrictions pour la Loterie nationale 59 policiers devant la CJH pour avoir joué illégalement
Jeu-Argent.be BAGO : Belgian Association of Gaming Operators Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook