puce H1 Jeu-Argent.be

Psyonix supprime également ses Loot Boxes

jeudi 18 Avril 2019

Psyonix supprime également ses Loot Boxes
L'affaire des loot boxes dans les jeux vidéo continu de faire parler d'elle en Belgique. Cette semaine, c'est au tour de Psyonix de se plier à la nouvelle réglementation et de retirer ces pochettes surprises de son jeu Rocket League. Il rejoint d'autres éditeurs comme Valve, 2K Games, Konami, ArenaNet et Electronic Arts.

Nouvelle mise à jour, nouvelle disposition

En avril 2018, la Commission des jeux de hasard a officiellement banni les loot boxes dans les jeux vidéo. Selon elle, ces micro-transactions peuvent être assimilées à des jeux de hasard. Elles sont donc dangereuses pour les mineurs et nécessitent un contrôle strict. Suite à cette décision, les éditeurs ont été invités à retirer les pochettes surprises de leurs jeux. Les premiers à s'être pliés à la nouvelle réglementation sont Valve, Blizzard, 2K Games, Konami et ArenaNet. Ils ont ensuite été suivis par Electronic Arts. À noter que ce dernier avait tenté de s'opposer à la Commission des jeux de hasard et au Ministre de la Justice. Il a toutefois perdu la bataille. Finalement, cette semaine, Psyonix a également déclaré qu'il allait retirer les loot boxes de son jeu Rocket League. L'annonce a été faite lors de la sortie de la mise à jour 1.61. Cette restriction concerne également les joueurs néerlandais.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Ladbrokes proteste contre le contrôle de l'identité des parieurs en agence 36win.be ne propose plus de paris sportifs La CJH ouvre une enquête sur La Gantoise et Napoleon Games
Ladbrokes.be 36win.be La Commission des Jeux de Hasard
Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile Loot Boxes : Les gouvernements réagissent, les éditeurs ripostent Addiction au jeu : les loteries sont-elles réellement dangereuses ?
Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile Jeu-Argent.be Jeu-Argent.be
Publicité : Les casinos et les bookmakers veulent les mêmes restrictions pour la Loterie nationale 59 policiers devant la CJH pour avoir joué illégalement Conflit interne à la CJH : 200 dossiers en attente
BAGO : Belgian Association of Gaming Operators Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook