puce H1 Jeu-Argent.be

Le ministre de la Justice veut renforcer les lois sur les jeux de hasard

vendredi 19 Juin 2015

Logo de la CJH
Le ministre de la Justice, Koen Geens a indiqué vouloir renforcer les lois régissant le marché des jeux de hasard. Pour cela, il prévoit de préparer un arrêté royal sur la déontologie des opérateurs de ce secteur. Celui-ci visera à organiser la publicité sur les jeux de hasard. Le ministre prévoit également une réduction du nombre de salles de jeux sur le territoire belge.

Renforcement du contrôle

En Belgique, l'article 31 de la loi de 1999 relative aux jeux de hasard prévoit la mise en place d'un code de déontologie pour les acteurs de ce marché. Malheureusement, ce code n'a toujours pas été rédigé à ce jour. Pour remédier à ce problème, le ministre de la Justice a demandé au Jury d'éthique publicitaire de déterminer les règles relatives à la publicité sur les jeux de hasard. De son côté, le président de la Commission des jeux de hasard demande qu'une précision soit apportée concernant la notion de professionnalisme. Cette clarification permettrait selon lui de mieux guider les opérateurs.

Afin de renforcer le contrôle sur le marché des jeux de hasard, le ministre de la Justice a aussi annoncé qu'il compte réduire le nombre de salles de jeux de 180 à 150. Enfin, le cas de la Loterie nationale sera également revu. Cette dernière avait en effet obtenu sa licence sur base d'un arrêté royal annulé par le Conseil d'État en mai 2015.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Les casinos, les salles de jeux et les bureaux de paris vont rouvrir le 1er juillet Le casino de Namur dévoile son plan de réouverture Les casinos belges veulent rouvrir pour Úviter la faillite
Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be Commission des Jeux de Hasard
BAGO adopte le premier code de conduite européen sur la publicité pour les jeux de hasard Interdiction de la publicité : Le marché des jeux de hasard est contre Peut-on parier sur les terminaux de paris des librairies ?
BAGO : Belgian Association of Gaming Operators Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
La crise continue pour les sites de jeu et les opérateurs physiques 250 sites illégaux toujours actifs et accessibles en Belgique Les casinos, les cafés et les agences de paris resteront fermés le 11 mai
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook