Un joueur perd 15.000 euros en trois heures dans une librairie
» Commission des jeux de hasard » Jeux d'argent en ligne en Belgique

Logo Jeu-Argent.be
Logo Jeu-Argent.be

Un joueur perd 15.000 euros en trois heures dans une librairie

lundi 2 Mai 2022

Commission des Jeux de Hasard

En Belgique, la législation autorise les librairies à proposer des jeux de hasard en activités secondaires sous diverses conditions. Un vide juridique a toutefois provoqué une dangereuse multiplication de faux points de presse. Pour contrer le problème, la législation a été modifiée avec notamment une limite des mises et des bénéfices liés au jeu. Les impacts de ce changement de loi ne se sont pas fait attendre. Un libraire vient de se faire suspendre sa licence de jeu après avoir permis à un client de jouer et de perdre 15.000 euros en 3 heures.

200 euros par jour, 250.000 euros par an

Une librairie de Waregem vient d'être sanctionnée par le Conseil d'État suite à une plainte d'un de ses clients. Celui-ci aurait perdu 15.000 euros en trois heures dans l'établissement. La loi impose pourtant une limite de paris de 200 euros par jour. Selon le gérant, le client l'aurait menacé afin de continuer à jouer. L'accusation n'a cependant pas été prouvée lors du procès. La librairie ne pourra désormais plus proposer de jeu jusqu'au 2023.

Ce type d'affaires devrait se multiplier dans les mois à venir à cause d'un changement dans la législation. Les autorités ont en effet remarqué une hausse dangereuse du nombre de librairies proposant des jeux de hasard. Il faut dire que les anciens textes contenaient beaucoup de failles exploitables. Avant le changement de loi, il était par exemple possible d'ouvrir un magasin de journaux en proposant uniquement quelques magazines, pour certains datant de plusieurs mois. Cette façade permettait aux gérants d'être en conformité avec la loi afin de proposer légalement des jeux en activité complémentaires.

Depuis le mois de mars, cependant, une définition claire de la librairie a été adoptée et utilisée pour l'attribution de licences d'exploitation de jeux. Désormais, les kiosques doivent proposer au minimum 200 titres différents de journaux et de magazines tout en affichant un chiffre d'affaires annuel de 25.000 euros au minimum. La mise maximale journalière par joueur est quant à elle fixée à 200 euros. De plus, le total des paris sur l'année ne doit pas dépasser 250.000 euros pour un chiffre d'affaires de 20 % au maximum. Selon la Commission des jeux de hasard, il existait en début d'année 500 fausses librairies en Belgique.

Top 3 des meilleurs Casinos en ligne en Belgique

2 Circus - Logo

Notre note : 9.2/10
logo Commission des Jeux de Hasard

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard