puce H1 Jeu-Argent.be

Un interdit de casino perd 65.500 euros et demande le remboursement au ministre de la Justice

mercredi 10 Mai 2017

Commission des Jeux de Hasard
Un joueur compulsif inscrit sur la liste des interdits de casino a réussi à s'inscrire et à jouer sur des sites de paris en ligne. Au cours de ses sessions, il aurait perdu la coquette somme de 65.500 euros. Aujourd'hui, il réclame le remboursement de ses pertes par le ministre de la Justice.

Une erreur potentielle

Le plaignant est un Bruxellois de 30 ans. En 2011, il s'inscrit sur la liste noire de la Commission des jeux de hasard. Selon la loi, les joueurs qui figurent sur celle-ci ne peuvent plus accéder à une salle jeu terrestre ou en ligne dans le royaume. Après des années de répression, les démons intérieurs du joueur parviennent à refaire surface et le poussent à s'inscrire sur un site de jeu. Étonnamment, il parvient sans aucun problème à se créer un profil et à dépenser de l'argent.

À l'issu de plusieurs sessions, il finit par se retrouver avec des pertes de 65.000 euros, entre novembre 2015 et février 2016. La prise de conscience se produit alors une deuxième fois. Elle est rapidement suivie par une colère envers les responsables du programme de protection des joueurs. Le joueur décide alors d'attaquer le ministre de la Justice pour ce qui lui est arrivé. Il exige le paiement de 65.500 euros à titre de dommages et intérêts.

Selon la Commission des jeux de hasard, la mésaventure de ce joueur est un risque connu par les instances en charge de la protection des joueurs. Il arrive en effet que le système d'inscription à la liste noire comète des erreurs de transcription. Cela résulte alors par l'annulation de la démarche. L'affaire sera jugée après les vacances d'été.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Jeux en ligne : Les recommandations de la CJH pendant le confinement Magali Clavie succède à Étienne Marique à la tête de la CJH Le secteur des jeux en difficulté malgré l'offre en ligne
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be
Casinos, des salles de jeux et des agences de paris fermés jusqu'au 19 avril COVID-19 : Contactez la Commission des Jeux de Hasard par mail La police saisit des serveurs de virtual betting chez Ladbrokes et Stanleybet
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Casinos réels, les salles de jeux réelles et les agences de paris réelles fermés jusq'au 3 avril 2020 inclus Magali Clavie pourrait succéder à Étienne Marique à la tête de la CJH Paris virtuels : L'État belge condamné à payer 100.000 euros à Stanleybet
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook