puce H1 Jeu-Argent.be

La police belge et la CJH partent en guerre contre le réseau de fraude des bingos

lundi 23 Septembre 2013

Commission des Jeux de Hasard
La Commission des Jeux de Hasard belge et la police du Royaume continuent de poursuivre et de démanteler « la mafia » des bingos. En effet, il y aurait dans la région bruxelloise des fraudeurs organisés en réseau qui trafiquent les jeux de bingos dans le but d'escroquer les joueurs.

Les jeux de bingos semblent être la cible de malfaiteurs très organisés venus de l'Europe de l'Est. La police belge et la Commission des Jeux de Hasard (CJH) s'évertuent depuis plusieurs mois à traquer ses fraudeurs et à mettre à nu leurs activités. En juillet dernier, 83 machines de bingos ont été saisies dans la région bruxelloise. Et c'est loin d'être terminé…

Les autorités soupçonnent que le réseau de fraude sur les bingos est installé depuis de nombreuses années et rapporte aux truands des centaines de milliers d'euros. Le principe d'opération est souvent simple : les bandits installent dans les cafés des machines de bingo truquées afin de diminuer les chances de gain des joueurs. Ceux-ci récoltent très peu d'argent, et la différence est revient aux bandits et parfois aux propriétaires des cafés lorsque ces derniers sont informés et impliqués. Mais d'après les propos d'Etienne Marique, président actuel de la CJH, le prochain réseau sur lequel la police enquête est plus sournois et dangereux. Une opération de police importante serait d'ailleurs en cours de préparation.

La CJH et la police sont convaincues qu'il s'agit d'une « mafia » du jeu, bien structurée qui opère dans la clandestinité et utilise des menaces ou des moyens matériels comme moyen de pression. Malheureusement, la police ne dispose pas de nombreux moyens, et elle est obligée de conduire son enquête avec la plus grande prudence et à petite échelle. Cependant, cela n'empêche que les jeux de bingos de la Belgique (environ 1200) soient tous désormais sous surveillance. Les autorités sont bien décidées à lancer dans les prochains jours un grand coup de filet pour limiter les actions néfastes des bandits. Comme en juillet dernier, l'opération sera d'une grande importance, mais elle ne  va porter que sur un effectif réduit des jeux de bingos.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Les casinos, les salles de jeux et les bureaux de paris vont rouvrir le 1er juillet Le casino de Namur dévoile son plan de réouverture Les casinos belges veulent rouvrir pour Úviter la faillite
Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be Commission des Jeux de Hasard
BAGO adopte le premier code de conduite européen sur la publicité pour les jeux de hasard Interdiction de la publicité : Le marché des jeux de hasard est contre Peut-on parier sur les terminaux de paris des librairies ?
BAGO : Belgian Association of Gaming Operators Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
La crise continue pour les sites de jeu et les opérateurs physiques 250 sites illégaux toujours actifs et accessibles en Belgique Les casinos, les cafés et les agences de paris resteront fermés le 11 mai
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook