puce H1 Jeu-Argent.be

La Commission des jeux de hasard vient de démanteler un réseau de fraude sur les bingos

lundi 15 Juillet 2013

Logo Commission des Jeux de Hasard (CJH)
D'après le rapport publié par la CJH ce vendredi, plusieurs millions d'euros ont été détournés par les cafetiers et les installateurs des bingos à Bruxelles. L'opération de police s'est déroulée mercredi dans le calme, mais la CJH pense néanmoins à renforcer la surveillance autour des jeux de bingo.

L'opération du mercredi 10 juillet dernier est le résultat d'une enquête minutieuse menée par la Commission des jeux de hasard (CJH) et la Federal Computer Crime Unit. En effet, la CJH recevait depuis un certain temps déjà des plaintes et des informations qui témoignaient du fait qu'un réseau de fraude était à l'œuvre dans les cafés de Bruxelles. Les jeux de bingo installés dans lesdits cafés étaient truqués à l'aide de manipulation technique. Ainsi, l'installateur du bingo et les cafetiers pouvaient retirer de fortes sommes d'argent à toute impunité. Selon Etienne Marique, président de la CJH, ce réseau aurait permis aux truands de gagner plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de milliers d'euros, et ce pendant de nombreuses années.

Toutefois, les informations reçues et la surveillance effectuée ont abouti à la saisie des machines de bingos suspectées d'être l'objet de fraude. Ce sont au total 83 machines de bingos qui ont été retirées dans 43 cafés de Bruxelles. Et même si le président de la CJH reconnait que le système d'informations actuel est efficace, il souhaite vivement qu'il soit renforcé afin de fournir plus de détail et plus de précisions sur les malversations qui se déroulent généralement dans le secteur des jeux de hasard. Etienne Marique a déclaré qu'il est important « d'adapter les protocoles de transmission des informations avec les appareils de bingos ».

Pour le moment, la CJH, la Federal Computer Crime Unit et la police de Bruxelles peuvent se féliciter du succès de l'opération du mercredi dernier. Aucune protestation n'a été enregistrée, ni de la part des cafetiers, ni de celle des clients. C'est à présent au tour de la justice de se prononcer sur l'affaire, et le parquet de Bruxelles a déjà demandé l'ouverture d'une information judiciaire. De nouvelles preuves et rebondissements se manifesteront certainement dans les prochains jours.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

La fin des machines à sous classiques dans les cafés Royaume-Uni : première clinique pour les enfants dépendants au jeu Electronic Arts continue à défendre les loot boxes
Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be Electronic Arts continue à défendre les loot boxes
Financement de la CJH : La Cour constitutionnelle tranche en faveur des casinos Bonus d'anniversaire : La CJH sanctionne une société de jeux en ligne Emissions publicitaires pour des jeux de hasard à la télévision : La CJH interdit ce type de contenu
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Nintendo retire aussi ses loot boxes La CJH et la Pro League s'engagent contre les paris illégaux Footballeurs pro et paris : Un nouveau protocole pour la sensibilisation au jeu
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook