puce H1 Jeu-Argent.be

Un adolescent belge dépense plus de 37.000 € sur le jeu gratuit Game of War : Fire Age

lundi 6 Octobre 2014

Logo Jeu-Argent.be
Durant les premiers jours de ce mois d'octobre, la Commission des jeux s'est retrouvée face à une affaire extrêmement grave qui met en exergue les dérives liées à internet et aux applications mobiles gratuites. Un adolescent a dépensé toute la fortune de ses parents en se divertissant sur un jeu en ligne gratuit.

Retour sur les faits. Tout commence lorsqu'une mère de famille décide de partir en vacances en emportant sa tablette tactile avec elle. Elle demande alors à son fils âgé de 15 ans d'installer des e-books sur l'appareil mobile. Cependant, les livres électroniques en question se révèlent payants ce qui l'oblige à donner la carte de crédit familiale à son fils.

Malheureusement, il s'avère que l'adolescent a eu le temps et l'idée d'entrer les informations de la carte sur son propre compte iTunes. Un jour, il décide de télécharger un nouveau jeu qui fait fureur sur l'App Store à savoir « Game of War : Fire Age ». Gratuit comme la majorité des jeux massivement multijoueurs, ce dernier va cependant se révéler plein de surprises.

Le jeu offre en effet la possibilité d'acheter des bonus afin de faire progresser rapidement sa partie et son personnage. Séduit par cette idée, le jeune joueur décide de s'offrir lesdits bonus afin de profiter pleinement de son expérience de jeu.

Cependant, il ne s'est pas rendu compte qu'il était en train d'acheter ces bonus avec la carte de crédit de ses parents qu'il avait pris soin de coupler avec son compte. D'autant plus que le jeu ne lui a indiqué aucun prix et ne l'a pas prévenu de la nature de ces suppléments.

Du coup, il se retrouve avec une facture extrêmement salée d'une valeur de 37.000 euros. Choqués, ses parents se tournent vers la Commission des Jeux de Hasard qui va se charger de porter l'affaire devant tous les médias. Le régulateur du secteur des jeux en profite pour pointer du doigt les dérives provoquées par la non-réglementation d'internet et des applications gratuites pour mobiles.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Les casinos, les salles de jeux et les bureaux de paris vont rouvrir le 1er juillet Le casino de Namur dévoile son plan de réouverture Les casinos belges veulent rouvrir pour Úviter la faillite
Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be Commission des Jeux de Hasard
BAGO adopte le premier code de conduite européen sur la publicité pour les jeux de hasard Interdiction de la publicité : Le marché des jeux de hasard est contre Peut-on parier sur les terminaux de paris des librairies ?
BAGO : Belgian Association of Gaming Operators Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
La crise continue pour les sites de jeu et les opérateurs physiques 250 sites illégaux toujours actifs et accessibles en Belgique Les casinos, les cafés et les agences de paris resteront fermés le 11 mai
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook