puce H1 Jeu-Argent.be

Le projet de loi sur les jeux de hasard a été approuvé

jeudi 28 Février 2019

Commission des Jeux de Hasard
La Commission de la Justice de la Chambre a rendu son verdict ce mercredi matin concernant le projet de loi controversé sur les jeux de hasard. Le texte modifie certaines dispositions de la loi du 7 mai 1999 dans l'optique d'offrir plus de pouvoir à la Commission des jeux et de mieux protéger les joueurs. Il a été plusieurs fois remanié avant d'être présenté en première lecture.

Ce qui va changer

Désormais, les jeux disponibles dans les cafés seront strictement réglementés pour éviter les dérives. Ils seront limités à deux terminaux par établissements et ils devront être approuvés par la Commission des jeux. Un contrôle d'âge sera également impératif pour pouvoir jouer sur ces machines. Quant aux cafés qui souhaitent proposer ce type d'appareils, ils devront obtenir une licence. Ils seront également soumis à une enquête d'antécédents. L'installation de ces jeux dans d'autres endroits sera possible, mais impliquera une autorisation de la Commune.

Le texte s'attaque aussi aux bookmakers. Ils ne pourront plus installer leurs agences à proximité d'une école, d'un hôpital ou de n'importe quel endroit qui pourrait être fréquenté par des mineurs ou des personnes présentant un problème d'addiction. Ils seront aussi obligés de conclure une convention avec la commune et ils se verront imposer l'application de l'EPIS, "Excluded Persons Information System". Le texte a également apporté des modifications concernant l'âge minimum requis pour jouer à certains jeux. Il passe à 21 ans pour les jeux virtuels exploités en agence et à 18 ans pour les jeux de la Loterie nationale. Enfin, la Commission des jeux de hasard peut désormais interdire des paris en direct si elle suspecte des fraudes.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile Loot Boxes : Les gouvernements réagissent, les éditeurs ripostent Addiction au jeu : les loteries sont-elles réellement dangereuses ?
Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile Jeu-Argent.be Jeu-Argent.be
Publicité : Les casinos et les bookmakers veulent les mêmes restrictions pour la Loterie nationale 59 policiers devant la CJH pour avoir joué illégalement Conflit interne à la CJH : 200 dossiers en attente
BAGO : Belgian Association of Gaming Operators Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Les Belges sont de plus en plus dépendants au jeu selon le patron de la Loterie Nationale Limite de mise en ligne : complètement inutile ? Mario Kart Tour n'est pas disponible en Belgique
Loterie Nationale Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook