puce H1 Jeu-Argent.be

Le nombre de joueurs interdits de jeu en Belgique est en forte croissance

samedi 1er Février 2014

CJH Commission des jeux de hasard
Selon le rapport 2012-2013 de la CJH, il y avait 200 000  citoyens interdits de jeu en Belgique au 1er janvier 2014. Toujours d'après la CJH, cette hausse des chiffres provient surtout de l'augmentation du nombre d'accrocs au jeu qui sont interdits sur demande volontaire ou sur ordre de justice.

La CJH (Commission des Jeux de Hasard) belge a enregistré au cours de l'année dernière une nette augmentation du nombre de personnes interdites de jeu. Pour le président de la Commission, Etienne Marique, cette hausse est directement liée à l'ouverture du marché des jeux en ligne. Même si les chiffres semblaient importants (près de 200 000) au 1er janvier dernier, le président estime que cette croissance est largement inférieure à leurs attentes. La CJH s'attendait au pire, mais pour le moment, l'augmentation n'est pas proportionnelle à celle de l'offre légale de jeux sur internet.

En outre, il ne faut pas oublier qu'en Belgique, certaines professions (magistrats, notaires, policiers…) sont légalement interdites de jeu. Eux aussi sont pris en compte par les statistiques de la CJH (on en compte 46 000), mais ce n'est pas cette catégorie de personnes qui est à l'origine de la hausse. En effet, ils ne sont pas « des joueurs à problèmes ». Les principaux concernés sont plutôt les personnes interdites volontairement de jeu, ou encore celles qui le sont suite à une décision judiciaire. Le nombre de personnes qui se font volontairement interdire de jeux a augmenté de 13% entre 2012 et 2013, les tranches d'âge les plus touchées étant celles des jeunes de 19 à 25 ans, et de 31 à 35 ans. Quant aux exclus sur décision judiciaire (le motif étant souvent une mise sous administration provisoire), leur nombre a augmenté de 17%. Il est passé de 66 926 au début 2013 à 78 248 en janvier dernier.

Par ailleurs, il faut également ajouter à toutes ces personnes une 4e catégorie : les citoyens soumis à un règlement collectif de dettes (88 000 environ). Ils sont aussi écartés du jeu pour cette raison…

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

La fin des machines à sous classiques dans les cafés Royaume-Uni : première clinique pour les enfants dépendants au jeu Electronic Arts continue à défendre les loot boxes
Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be Electronic Arts continue à défendre les loot boxes
Financement de la CJH : La Cour constitutionnelle tranche en faveur des casinos Bonus d'anniversaire : La CJH sanctionne une société de jeux en ligne Emissions publicitaires pour des jeux de hasard à la télévision : La CJH interdit ce type de contenu
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Nintendo retire aussi ses loot boxes La CJH et la Pro League s'engagent contre les paris illégaux Footballeurs pro et paris : Un nouveau protocole pour la sensibilisation au jeu
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook