Une femme pour succéder à Étienne Marique à la CJH
» Commission des jeux de hasard » Jeux d'argent en ligne en Belgique

JCVD au casino 777
Logo Jeu-Argent.be
Logo Jeu-Argent.be

Une femme pour succéder à Étienne Marique à la Commission des Jeux de Hasard

jeudi 23 Janvier 2020

Commission des Jeux de Hasard

La Commission des jeux de hasard va bientôt se séparer de son actuel président, Étienne Marique. Elle recherche actuellement son successeur. Le SPF Justice aurait déjà reçu deux candidatures pour le poste. Elles ont toutes été déposées par une femme. La première est Marie-Charlotte Vantomme, présidente du tribunal du travail néerlandophone de Bruxelles. La deuxième quant à elle est Magali Clavie, ancienne présidente du Conseil Supérieur de la Justice.

Une femme à la tête de la CJH

Après avoir dirigé la Commission des jeux de hasard pendant 20 ans, Étienne Marique se prépare à quitter son poste. Il laisse derrière lui une impressionnante série de succès. Il porte en effet à lui seul l’entité depuis sa création en 2000. Il a œuvré pour protéger au mieux les joueurs tout en participant au développement du secteur. Ses actions ont participé à faire de la Belgique un modèle au niveau européen et mondial en matière de régulation du marché des jeux.

Le SPF Justice cherche à présent celui ou plutôt celle qui succédera à Etienne Marique. Deux femmes ont en effet déposé leur dossier afin de prendre la suite d’Étienne Marique. La première est Marie-Charlotte Vantomme. Elle est surtout connue en Flandre où elle milite au sein de l’Association syndicale des magistrats. La deuxième quant à elle est Magali Clavie. Elle est membre du Conseil supérieur de la Justice. Elle est devenue célèbre après sa confrontation avec le ministre de l’Intérieur Jan Jambon concernant l’avocat de Salah Abdeslam. À noter que la future présidente de la Commission des jeux de hasard sera nommée pour un mandat renouvelable de 6 ans.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard