#TwitchStopGambling : La réponse de Twitch
» Commission des jeux de hasard » Jeux d'argent en ligne en Belgique

Logo Jeu-Argent.be
Logo Jeu-Argent.be

#TwitchStopGambling : Twitch réagit via un communiqué

jeudi 22 Septembre 2022

#TwitchStopGambling

Après le buzz médiatique créé par la mobilisation de trois streameurs contre la diffusion de jeux d'argent sur sa plateforme, Twitch a décidé de réagir via un communiqué dans la nuit du 21 septembre. La firme américaine annonce l'interdiction de liens de partage et de codes menant vers des casinos en ligne qui ne sont pas licenciés aux États-Unis. Les paris sportifs, les ligues fantasy et le poker quant à eux demeureront sur la plateforme, car considérés comme non-dangereux. Les nouvelles mesures entreront en vigueur à partir du 18 octobre.

Limitation des jeux de casino

Depuis quelques jours, les streameurs et les internautes se mobilisent afin de faire interdire les jeux d'argent sur Twitch. Le mouvement a été lancé par trois grands noms de la plateforme et d'internet en général à savoir Pokiman, Mizkif et Nash. Un hashtag a d'ailleurs été créé pour l'occasion : #TwitchStopGambling. Dans la nuit du 21 septembre, Twitch a publié un communiqué en réaction à l'affaire. La plateforme y annonce des changements dans sa politique de diffusion. Elles entreront en vigueur à partir du 18 octobre. Désormais, les streams visant à faire la promotion de jeux de casino comme des machines à sous, des roulettes ou des jeux de dés seront interdits. Twitch inclut toutefois une dérogation pour les plateformes qui disposeraient d'une licence officielle aux États-Unis ou dans toute autre juridiction qui fournit une protection suffisante aux consommateurs. En parallèle, la firme a annoncé le maintien des paris sportifs, des ligues fantasy et du poker sur sa plateforme. Des précisions devraient être apportées sur ces changements à partir du mois prochain.

Un début jugé insuffisant

Les réactions au communiqué de Twitch ne se sont pas fait attendre sur les réseaux. Les observateurs saluent l'initiative, mais la juge dangereusement insuffisante. Comment en effet s'assurer de la qualité de protection offerte par chaque juridiction ? La mesure est vue comme une tentative de la part de Twitch de déléguer la responsabilité liée à l'addiction directement aux États et aux régulateurs de chaque pays. De leur côté, les trois instigateurs du mouvement n'ont pas encore officiellement réagi. Il est cependant certain qu'ils ne vont pas se contenter de ce communiqué ni de ces mesures.

Top 3 des meilleurs Casinos en ligne en Belgique

2 Circus - Logo

Notre note : 9.2/10
logo Commission des Jeux de Hasard

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard