puce H1 Jeu-Argent.be

La Pro League face à un dilemme : Reprise, suspension ou annulation

vendredi 20 Mars 2020

Jupiler Pro League
Depuis le 10 mars, la Pro League se retrouve à l'arrêt. La pandémie du coronavirus a en effet obligé la fédération et la ligue à reporter la 30e et dernière journée du championnat. Les entraînements quant à eux sont interdits jusqu'au 5 avril pour le moment. La situation pourrait toutefois évoluer en fonction de la vitesse de propagation du virus. Quatre solutions s'offrent désormais à la Pro League pour la suite de la saison.

Les options optimistes

Le scénario idéal pour la Pro League consiste à reprendre la saison le 15 mai. Les entraînements seraient alors autorisés à partir du 15 avril. Au total, 13 dates seront nécessaires pour boucler la saison régulière et les Play-offs tout en jouant la finale de la Coupe. Cette alternative risque toutefois de mettre une pression monumentale sur les clubs. Ils devront en effet jouer un match toutes les 88 heures du 15 mai au 28 juin. La majorité est toutefois d'accord, car cela constituerait une excellente préparation pour la saison 2022. Comme le Mondial aura lieu en hiver, le calendrier sera tout aussi serré. Ce scénario reste cependant hautement improbable.

L'alternative la plus réaliste consiste à reprendre les entraînements le 1er mai et la saison le 1er juin. Les Play-offs seraient alors allégés en supprimant 5 journées en PO1. Les clubs ne joueraient que 10 matchs en aller et retour. En PO2, les 16 équipes s'affronteront dans un tournoi à élimination direct sans match retour. Le champion se retrouvera ensuite face au barragiste des PO1. Dans ce scénario, la Pro League n'aurait besoin que de 7 dates en incluant la finale de la Coupe. Les matchs seraient alors programmés tous les 3 jours.

Les solutions pessimistes

Dans le cas où la pandémie continue à se propager à sa vitesse actuelle, la Pro League devrait boucler la saison sur la phase classique. Les play-offs seraient alors annulés et les clubs n'auraient qu'à jouer la 30e journée. Dans ce scénario, les entraînements reprendront le 15 mai. Le championnat quant à lui se jouera à partir du 15 juin. Deux dates seront nécessaires, une pour la 30e journée et une autre pour la finale de la coupe et celle en D1B. Cette solution pose toutefois deux problèmes majeurs. Les clubs devraient en effet se préparer 4 semaines pour un seul match. Qui plus est, celui-ci n'aura aucun impact sur le résultat de la majorité d'entre eux.

Enfin, l'ultime scénario imaginé par la Pro League consiste à suspendre indéfiniment la saison. Il s'agit de la pire solution, car elle pose de nombreux problèmes d'organisation et d'éthique. En bas de tableau, cela priverait Waasland-Beveren d'une ultime chance de s'extirper de la zone de relégation. Si la Pro League est obligée d'opter pour cette solution, sa meilleure parade consisterait à modifier la structure du championnat pour passer à 20 équipes. Waasland-Beveren, Beerschot et Louvain seraient alors maintenus en D1A. Ils seront rejoints par Virton et Westerlo, premier et deuxième de D1B. Les membres du G5 sont toutefois contre cette possibilité.

Vous pouvez retrouver tous nos pronostics de la Jupiler Pro League.

Nos pronostics pour les évènements à venir

[ Coupe de Belgique ] [ Jupiler Pro League ] [ Jupiler Pro League ]
FC Bruges x Anvers Charleroi x Courtrai Cercle Bruges x Ostende
[ Jupiler Pro League ] [ Jupiler Pro League ] [ Jupiler Pro League ]
Racing Genk x Malines Waasland-Beveren x La Gantoise Eupen x FC Bruges
[ Jupiler Pro League ] [ Jupiler Pro League ] [ Jupiler Pro League ]
Saint-Trond x Anderlecht Zulte Waregem x Standard de Liège Royal Antwerp x Mouscron
[ Autres Paris ]    
Release Me (Hooverphonic) pour représenter la Belgique à l'Eurovision 2020    

Les autres news des bookmakers belges online

Un jackpot de 10.000 euros à gagner sur le sport avec Unibet Pariez sur l'eSport avec Ladbrokes Tour des Flandres et Coronavirus : Une course virtuelle est oganisée
Un jackpot de 10.000 euros à gagner sur le sport avec Unibet Pariez sur l'eSport avec Ladbrokes Tour des Flandres

Dernières nouvelles de la législation en Belgique des bookmakers

Coronavirus : Les tricheurs et parieurs se tournent vers les matchs amateurs étrangers La police saisit des serveurs de virtual betting chez Ladbrokes et Stanleybet Paris virtuels : L'État belge condamné à payer 100.000 euros à Stanleybet
Jeu-Argent.be Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook