puce H1 Jeu-Argent.be

Les machines à sous dans les cafés dans le viseur de la Commission des Jeux de Hasard

lundi 9 Février 2015

Logo de la Commission des Jeux de Hasard belge
En Belgique, les cafés peuvent proposer à leur clientèle un service de machines à sous disposant d'une mise maximale de 0,22 euro. Cependant, ces appareils représentent selon la Commission des jeux un pas vers la dépendance. L'autorité de régulation souhaite ainsi retirer ces machines à sous des cafés afin de protéger les joueurs.

En théorie, les machines à sous présentes dans les cafés ne constituent pas un réel danger pour les éventuels joueurs puisqu'elles disposent d'une limite de mise de 0,22 euro et d'un rendement de 6,40 euros par partie.

Cependant, selon les experts de la Commission des Jeux de Hasard, ces chiffres ne reflètent pas la réalité. L'accès à ces machines étant libre et sans restrictions contrairement aux slot machines à des casinos, les risques de dépendance se révèlent dangereusement élevés.

Qui plus est, de plus en plus de cafés utiliseraient des machines à sous non-conformes aux normes énoncées plus haut. La limite de mise de ces appareils dépasserait largement les 22 centimes, se rapprochant ainsi dangereusement de la configuration des machines à sous disponibles dans les casinos.

Pour protéger les joueurs, la CJH a décidé d'interpeller le gouvernement pour que celui-ci interdise les machines à sous dans les cafés. Actuellement, le nombre de machines à sous présentes dans les cafés tournerait autour de 10 000 unités. Si cette décision extrême était prise par le gouvernement la seule alternative pour jouer serait la solution de de jeux en ligne légaux en Belgique.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Ladbrokes proteste contre le contrôle de l'identité des parieurs en agence 36win.be ne propose plus de paris sportifs La CJH ouvre une enquête sur La Gantoise et Napoleon Games
Ladbrokes.be 36win.be La Commission des Jeux de Hasard
Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile Loot Boxes : Les gouvernements réagissent, les éditeurs ripostent Addiction au jeu : les loteries sont-elles réellement dangereuses ?
Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile Jeu-Argent.be Jeu-Argent.be
Publicité : Les casinos et les bookmakers veulent les mêmes restrictions pour la Loterie nationale 59 policiers devant la CJH pour avoir joué illégalement Conflit interne à la CJH : 200 dossiers en attente
BAGO : Belgian Association of Gaming Operators Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Question de fric... Par Jack le 17/02/2015

En réalité ces machines ne sont pas contrôlées parce que non connectées aux serveurs de la CJH. Cette commission, sous couvert de protection du joueur, veut jeste connaître le détail des mises et gains (comme avec le bingo) par liaison informatique pour le fisc

Re:Question de fric... Par Jeu-Argent.be le 17/02/2015

Merci Jack pour ces précisions et votre avis sur le sujet. L'équipe de Jeu-Argent.be

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook