puce H1 Jeu-Argent.be

Loot box : Le parquet de Bruxelles a ouvert une information judiciaire sur le jeu FIFA

mardi 11 Septembre 2018

Commission des Jeux de Hasard
La saga des coffres de butin continue en Belgique. Lors du dernier épisode, la Commission des jeux de hasard a pris la décision de classifier ces micro-transactions comme une forme de pari. Des éditeurs comme Blizzard, Valve et 2K Games ont alors été contraints d’abandonner ce modèle économique pour le marché belge. La société Electronics Arts, de son côté, continue de lutter.

Pour la Commission des jeux de hasard, les coffres de butin peuvent être assimilés à des paris, car ils consistent à payer en argent réel pour du contenu aléatoire. Elle a ainsi demandé à tous les éditeurs de retirer ce type de transactions sur leurs jeux. La société Blizzard a été la première à se conformer à la nouvelle règlementation. Elle a retiré les coffres de butin de ses deux titres phares, Overwatch et Heroes of the Storm. Elle a été suivie par Valve sur Counter-Strike et 2K Games sur NBA 2K. Désormais, les joueurs ne peuvent plus acquérir de coffres avec de l’argent réel sur ces deux titres.

Pour Electronic Arts, cependant, la nouvelle règlementation est absurde. Selon son CEO, le fait que les joueurs connaissent à l’avance le nombre d’objets qu’ils peuvent obtenir à travers les coffres de butin devrait être suffisant pour ne pas assimiler la pratique à un jeu d’argent. En d’autres termes, il ne retirera pas les coffres de butin sur son jeu phare, FIFA. Après une série d’avertissements, la Commission des jeux souhaite désormais poursuivre Electronic Arts. Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Bruxelles.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile Loot Boxes : Les gouvernements réagissent, les éditeurs ripostent Addiction au jeu : les loteries sont-elles réellement dangereuses ?
Mario Kart et Call of Duty cartonnent sur mobile Jeu-Argent.be Jeu-Argent.be
Publicité : Les casinos et les bookmakers veulent les mêmes restrictions pour la Loterie nationale 59 policiers devant la CJH pour avoir joué illégalement Conflit interne à la CJH : 200 dossiers en attente
BAGO : Belgian Association of Gaming Operators Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Les Belges sont de plus en plus dépendants au jeu selon le patron de la Loterie Nationale Limite de mise en ligne : complètement inutile ? Mario Kart Tour n'est pas disponible en Belgique
Loterie Nationale Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook