La Commission des jeux interdit une pub de casino illégal sur les bus De Lijn
» Commission des jeux de hasard » Jeux d'argent en ligne en Belgique

JCVD au casino 777
Logo Jeu-Argent.be
Logo Jeu-Argent.be

La Commission des Jeux interdit la publicité pour le casino wincasinos.nl sur des bus De Lijn

lundi 21 Janvier 2019

casino wincasinos.nl

En fin de semaine dernière, la Commission des jeux de hasard a fait retirer une publicité pour le casino néerlandais WIN des bus De Lijn. Cette action promotionnelle était bien entendu illégale puisqu'elle incitait les joueurs à rejoindre une plateforme qui ne possède pas de licence pour opérer en Belgique. Cette nouvelle affaire a fait renaitre le débat sur les contenus promotionnels pour les jeux d'argent et la menace qu'ils représentent pour les citoyens.

Jusqu'à 600.000 euros d'amende

Les casinos Win ! sont réputés aux Pays-Bas pour leur offre qui rappelle celle des établissements de Las Vegas. Leurs joueurs ont droit à des boissons gratuites, des collations et des facilités de parking. Pour promouvoir ses services, la société qui exploite ces casinos a signé un partenariat avec De Lijn, l'entreprise responsable de l'exploitation des transports en commun dans la Région flamande. Grâce à ce contrat, elle a pu afficher une publicité pour ses établissements directement sur les bus De Lijn.

Malheureusement, l'action est illégale. La société Win ! ne possède pas de licence pour opérer en Belgique. La Commission des jeux de hasard a donc ordonné le retrait des publicités de tous les véhicules De Lijn. Elle a aussi profité de cette affaire pour rappeler que les personnes physiques ou morales qui font de la publicité pour une plateforme illégale s'exposent à une amende de 600 à 600.000 euros ainsi qu'à une peine de 1 à 3 mois d'emprisonnement. Les joueurs qui s'inscrivent sur ce type de site sont également susceptibles d'être poursuivis pénalement.

Retrouvez les casinos en ligne autorisés en Belgique dans notre comparatif.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard