puce H1 Jeu-Argent.be

Plusieurs organisateurs de jeux clandestins du boulevard Bertrand à Charleroi devant la justice

mercredi 5 Juin 2013

Logo Jeu-Argent.be
Les jeux de dés illégaux engrangeaient des mises de plusieurs milliers d'euros dans plusieurs établissements de Charleroi.

Ce sont plusieurs tripots du boulevard Janson à Charleroi qui sont visés par la justice belge. Cette présentation devant la justice fait suite aux multiples descentes du parquet et de la commission des jeux de hasard dans ces établissements entre 2008 et 2012.

Suite à ces descentes, il a été constaté que les débits de boisson Le Brenner, L'Ok Saloon et Le Pot carré organisaient bien des parties de dés clandestines. Le jeu le plus prisés dans ces établissements non autorisés était le bac à barbouzes, une variante du craps, un jeu dé donc.

Le développement de l'activité de jeux illégal était classique dans ces établissements. Les établissements impliqués étaient séparés en deux parties distinctes : le bistro classique où les clients pouvaient consommer comme dans n'importe quel débit de boissons et à l'arrière un espace réservé au jeu. Les gérants de ces établissements de jeux illégaux allaient même jusqu'à installer des porte blindée entre les deux parties.

L'attitude des différents prévenus de ce dossier diffère. Certains ont accepté de payer une transaction tandis que d'autres demandent l'acquittement pur et simple, prestextant leur présence dans les établissements incriminés uniquement pour boire un verre.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

La fin des machines à sous classiques dans les cafés Royaume-Uni : première clinique pour les enfants dépendants au jeu Electronic Arts continue à défendre les loot boxes
Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be Electronic Arts continue à défendre les loot boxes
Financement de la CJH : La Cour constitutionnelle tranche en faveur des casinos Bonus d'anniversaire : La CJH sanctionne une société de jeux en ligne Emissions publicitaires pour des jeux de hasard à la télévision : La CJH interdit ce type de contenu
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Nintendo retire aussi ses loot boxes La CJH et la Pro League s'engagent contre les paris illégaux Footballeurs pro et paris : Un nouveau protocole pour la sensibilisation au jeu
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook