Blanchiment d'argent et addiction : Le géant des paris Entain condamné à 17 millions de livres
» Commission des jeux de hasard » Jeux d'argent en ligne en Belgique

Logo Jeu-Argent.be
Logo Jeu-Argent.be

Blanchiment d'argent et addiction : Le géant des paris Entain condamné à 17 millions de livres

vendredi 19 Août 2022

Entain

La Commission britannique des jeux vient de sanctionner un des géants de l'industrie avec une amende record. Le spécialiste des paris Entain a été condamné à 17 millions de £ pour manquements inacceptables aux contrôles réglementaires contre le blanchiment d'argent et l'addiction au jeu. C'est la deuxième fois que la maison mère de l'opérateur Ladbrokes est rappelée à l'ordre par le régulateur britannique.

Un client dépose 742.000 £ en 14 mois

L'addiction au jeu est un sujet particulièrement pris au sérieux au Royaume-Uni. Elle y est qualifiée de problème de santé publique surtout chez les jeunes. Cela explique la sévérité du régulateur dans son travail. Cette semaine, il vient de frapper un grand coup afin de passer un message fort aux opérateurs. La Commission britannique des jeux a condamné le géant Entain à une amende de 17 millions de livres. Le bookmaker aurait fait preuve d'une négligence inacceptable par rapport au suivi de ses clients. Selon le régulateur, un joueur aurait réussi à déposer 742.000 £ en 14 mois chez Entain sans avoir fait l'objet de la moindre vérification sur l'origine des fonds. Un autre client a quant à lui pu alimenter son compte avec 186.000 £ en 6 mois.

Le groupe s'est défendu en indiquant que le régulateur n'a trouvé aucune preuve de dépenses d'argent liées à de la criminalité dans ces opérations. Il a également indiqué que les faits se sont déroulés durant une période ultérieure à la mise en place de divers changements dans le domaine de la sureté des paris sur son réseau. Le groupe aurait notamment lancé un programme d'intelligence artificielle afin de détecter les comportements à risque en 2021. À noter que la régulation britannique comporte encore des vides juridiques par rapport à la protection des joueurs et la lutte contre l'addiction. Une réforme est prévue, mais retardée par les opérateurs. Ceux-ci clament en effet avoir mis en place leurs propres systèmes d'autorégulation et de détection des comportements dangereux.

Enfin, il convient de noter que l'association Gambling with lives juge la sanction insuffisante. Pour rappel, elle a été fondée par des familles de joueurs ayant mis fin à leurs jours en raison de leur addiction au jeu. Will Prochaska, directeur de stratégie de l'association, a déclaré : « 90 % des bénéfices du secteur viennent de 5 % de clients accros. Il y a un problème structurel dans cette industrie que cette amende ne résoudra pas ». Selon l'association, 1,4 million de personnes au Royaume-Uni souffrent d'addiction au jeu.

Top 3 des meilleurs Casinos en ligne en Belgique

2 Circus - Logo

Notre note : 9.2/10
logo Commission des Jeux de Hasard

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard