puce H1 Jeu-Argent.be

Addiction : Un joueur compulsif témoigne sur « C'est pas tous les jours dimanche »

lundi 9 Octobre 2017

Commission des Jeux de Hasard
En Belgique, 329.000 individus sont interdits de jeux de hasard, dont 116.000 sont en règlement collectif de dettes. Ces chiffres choquants continuent d'augmenter chaque année grâce à la croissance exceptionnelle des jeux de hasard. Cela entraine bien entendu des conséquences désastreuses sur la société. La dépendance au jeu peut en effet provoquer de véritables drames humains comme en témoigne ce joueur sur le plateau de « C'est pas tous les jours dimanche ».

« J'étais devenu un monstre »

Lors de son témoignage, cet ancien joueur a confié qu'il avait perdu plus de 81.000 euros en 13 mois sur un site de jeux en ligne. Selon lui, tout a commencé en octobre 2015 lorsqu'il traverse une période difficile dans sa vie. Il décide alors de se tourner vers les jeux en ligne pour soulager sa conscience et oublier ses soucis. Le premier mois, il perd 80 euros ce qui va provoquer sa descente aux enfers. Le joueur développe en effet un comportement compulsif. Il décide alors de voler de l'argent à son entreprise pour pouvoir le dépenser sur le site de jeu. Les mois suivants, il arrête de payer sa TVA et ses impôts. Finalement, lorsqu'il se retrouve à court d'argent, il se tourne vers un organisme de crédit pour emprunter 42.000 euros. Il en veut d'ailleurs à cet opérateur de lui avoir offert cet argent. Il déplore en effet la facilité avec laquelle il a pu obtenir un tel crédit.

En juin 2016, l'homme se retrouve sans un seul sou en poche. Il se tourne alors vers un membre de la famille pour lui emprunter de l'argent. À partir de là, il va enchainer les mensonges et les manipulations pour obtenir toujours plus de fonds pour son addiction. Après plusieurs mois d'isolation, il finit par se rendre compte de son addiction. Il décide alors d'écrire à la société de jeux en ligne sur laquelle il joue pour se plaindre. Celle-ci lui répond avec des bonus inédits qui vont empirer son état. Aujourd'hui, l'homme tente de reconstruire sa vie, seul. Sa femme l'a en effet quitté en raison de son addiction.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Le secteur des jeux en difficulté malgré l'offre en ligne Casinos, des salles de jeux et des agences de paris fermés jusqu'au 19 avril COVID-19 : Contactez la Commission des Jeux de Hasard par mail
Jeu-Argent.be Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
La police saisit des serveurs de virtual betting chez Ladbrokes et Stanleybet Casinos réels, les salles de jeux réelles et les agences de paris réelles fermés jusq'au 3 avril 2020 inclus Magali Clavie pourrait succéder à Étienne Marique à la tête de la CJH
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Paris virtuels : L'État belge condamné à payer 100.000 euros à Stanleybet L'interdiction des bonus pourrait favoriser le secteur illégal Pourquoi il n'y a plus de bonus dans les casinos en ligne en Belgique ?
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook