59 policiers devant la CJH pour avoir joué illégalement
» Commission des jeux de hasard » Jeux d'argent en ligne en Belgique

JCVD au casino 777
Logo Jeu-Argent.be
Logo Jeu-Argent.be

59 policiers devant la CJH pour avoir joué illégalement

vendredi 20 Septembre 2019

Commission des Jeux de Hasard

La Commission des jeux de hasard a établi un dossier sur 59 policiers locaux et fédéraux. Ils sont suspectés d'avoir joué dans des casinos et des salles de jeux automatiques. Cette pratique est interdite par la loi de 1999 pour en raison de la nature de leur profession.

Dossiers en retard

La loi interdit à certains corps de métiers de s'adonner à des jeux de hasard. Cela concerne notamment les policiers, les magistrats, les huissiers et les notaires. Ceux qui violent cette loi sont passibles d'une peine d'emprisonnement de 1 mois à 3 ans et d'une amende de 26 euros à 25 000 euros. Actuellement, la Commission des jeux de hasard a ouvert 59 dossiers sur des personnes suspectées d'avoir enfreint l'interdiction. À noter qu'elles font toutes partie de la police locale ou fédérale. Les dossiers datent de 2017, mais ils n'ont toujours pas été traités. D'ailleurs, le retard devrait se prolonger à cause du différent entre la présidence et le secrétariat qui paralyse la Commission des jeux de hasard. Enfin, il convient de noter qu'un petit nombre de policiers a également été repéré en 2018 dans des salles de jeu de hasard. Aucun dossier n'a toutefois été transmis à la Commission.

Source DH.be

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard