puce H1 Jeu-Argent.be

L'interdiction d'entrée dans les casinos touche 280.128 joueurs en Belgique

vendredi 10 Octobre 2014

Logo Commission des jeux de hasard
280.128 personnes figurent sur la liste des interdits de casino en Belgique. Ces joueurs ne peuvent accéder ni aux établissements physiques ni aux sites de jeux. 121 647 d'entre eux possèdent des problèmes importants de dettes. Afin qu'ils puissent rembourser leurs dettes et pour qu'ils arrivent à s'en sortir, les établissements de jeu ne les laissent plus passer leur porte.

Le meilleur système de protection

Le monde des jeux de hasard possède deux facettes extrêmement opposées qui se situent à l'extrême de la réalité. La première est la plus visible et elle correspond aux rêves de richesses des divers chanceux qui ont réussi à faire tomber le gros lot. L'autre se tapit dans l'ombre, car elle pourrait nuire gravement à la première. Elle est formée par toutes les personnes auxquelles la chance n'a pas souri et qui se retrouvent dans une situation financière difficile à cause de leur dette et de leur dépendance au jeu. En Belgique, une partie de ces joueurs ne peut plus accéder aux établissements de jeu qui ont causé leur descente aux enfers afin de les protéger ou de les aider à s'en sortir.

D'autres joueurs concernés par cette interdiction figurent sur la liste parce qu'ils ont senti d'eux-mêmes qu'ils avaient un problème d'addiction. Du coup, ils ont volontairement décidé de ne plus accéder aux établissements de jeu. Pour ne pas céder face à un moment de faiblesse, ils ont demandé aux casinos de leur interdire l'entrée. Dans d'autres cas, c'est la famille du joueur qui a pris l'initiative de le mettre sur la liste des interdits de casinos afin de le protéger.

Selon Emmanuel Mewissen, qui est le président du groupement des concessionnaires de casinos belges et CEO du groupe Circus, une partie des interdits de casinos est composée par certains types de métiers. Les notaires, les policiers, les huissiers de justice et les magistrats ne peuvent pas entrer dans un casino pour y jouer. Ceci pour des raisons éthiques sans doute ainsi que pour assurer le bon déroulement des activités des casinos.

Enfin, il est important de noter que la Belgique possède un des meilleurs systèmes de protection des joueurs. D'après Emmanuel Mewissen, il s'agit même du meilleur en dehors de ceux des pays où les jeux sont interdits. Pour appuyer cette thèse, il se base sur le nombre d'interdits de casinos qui, proportionnellement à la densité de la population totale belge, se révèle être extrêmement élevé.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

La fin des machines à sous classiques dans les cafés Royaume-Uni : première clinique pour les enfants dépendants au jeu Electronic Arts continue à défendre les loot boxes
Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be Electronic Arts continue à défendre les loot boxes
Financement de la CJH : La Cour constitutionnelle tranche en faveur des casinos Bonus d'anniversaire : La CJH sanctionne une société de jeux en ligne Emissions publicitaires pour des jeux de hasard à la télévision : La CJH interdit ce type de contenu
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Nintendo retire aussi ses loot boxes La CJH et la Pro League s'engagent contre les paris illégaux Footballeurs pro et paris : Un nouveau protocole pour la sensibilisation au jeu
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook