puce H1 Jeu-Argent.be

La question des paris virtuels est enfin réglée

mardi 1er Août 2017

Commission des Jeux de Hasard
Les paris virtuels ont toujours été problématiques en Belgique à cause de leur statut juridique. S'agit-il de paris ou de jeux de hasard automatiques ? Ce flou juridique a créé de nombreux problèmes comme le monopole exercé par Derby. Pendant que le régulateur planchait avec le gouvernement sur la définition d'un cadre juridique pour les paris virtuels, l'attribution de licence a été en effet suspendue. Heureusement, après plusieurs mois de doute, la question est finalement réglée.

Jeu de hasard automatique

Le gouvernement Michel a tranché en faveur de la seconde hypothèse concernant les paris virtuels. Ils seront désormais considérés comme des jeux de hasard automatiques. Ils bénéficieront ainsi de mesures de protection plus strictes. L'âge minimal des joueurs passera par exemple de 18 à 21 ans. Une perte horaire moyenne légale de 12,5 euros sera également mise en place. À noter que ce cadre juridique ne concerne que l'offre en dur. Enfin, il convient de noter que les opérateurs proposant des paris virtuels ne pourront plus faire référence à des équipes sportives existantes.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

COVID-19 : Contactez la Commission des Jeux de Hasard par mail La police saisit des serveurs de virtual betting chez Ladbrokes et Stanleybet Casinos réels, les salles de jeux réelles et les agences de paris réelles fermés jusq'au 3 avril 2020 inclus
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Magali Clavie pourrait succéder à Étienne Marique à la tête de la CJH Paris virtuels : L'État belge condamné à payer 100.000 euros à Stanleybet L'interdiction des bonus pourrait favoriser le secteur illégal
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Pourquoi il n'y a plus de bonus dans les casinos en ligne en Belgique ? Scandale à la CJH : Club de strip-tease et loges de football offerts par des bookmakers Koen Geens réagit au scandale de corruption à la Commission des Jeux de Hasard
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook