puce H1 Jeu-Argent.be

Les casinos belges veulent rouvrir pour éviter la faillite

mercredi 27 Mai 2020

Commission des Jeux de Hasard
Les opérateurs du secteur légal des jeux d'argent belge tirent la sonnette d'alarme. Le plan de déconfinement du gouvernement ne mentionne en effet aucun calendrier de réouverture pour les casinos. L'industrie est cependant au bord du gouffre. Les pertes se chiffrent en effet en dizaines de millions d'euros. 1 200 emplois sont aussi en danger à cause de l'arrêt des activités.

Une situation critique

Cela fait presque trois mois que les casinos belges ont fermés pour lutter contre la propagation du virus. Pour rappel, la décision a été prise à l'unanimité. Les opérateurs comprenaient tous la nécessité de faire ce sacrifice. Malheureusement, ils commencent à s'impatienter face au manque de considération du gouvernement. Celui-ci a en effet omis de prendre en compte le secteur dans son plan de déconfinement. L'enjeu est pourtant de taille puisque l'industrie emploie 1 200 personnes. Celles-ci sont d'ailleurs au chômage depuis la fermeture des salles. L'ombre du licenciement commence à planer au-dessus d'eux. Les opérateurs auraient en effet perdu plusieurs dizaines de millions d'euros à cause de la situation actuelle. Pour tenter d'alerter les décisionnaires, ils ont choisi de communiquer sur le manque à gagner pour les autorités. D'après eux, celles-ci s'élèvent à 50 millions d'euros, dont 10 millions de coûts supplémentaires via le chômage et 40 millions d'impôts.

Un plan en deux phases

Pour pouvoir rouvrir sans risque sanitaire, les casinos ont mis au point un plan en deux phases. La première consisterait à relancer uniquement les machines à sous. Les mesures sanitaires classiques seraient bien entendu prises à savoir mise à disposition de masques, gel et matériel de nettoyage. Les appareils seraient aussi désinfectés et les visiteurs seront tous contrôlés à l'entrée via une prise de température. Ceux qui présentent des signes fièvres seraient alors renvoyés chez eux ou auprès de leur médecin. La deuxième phase quant à elle consisterait à rouvrir les jeux de table. Le plan a été proposé par courrier au Conseil national de sécurité. Enfin, il convient de noter que les opérateurs redoutent une fuite des joueurs vers les autres pays frontaliers. En Allemagne, les casinos ont en effet rouverts. En France, une décision devrait être prise ce 2 juin.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Trois casinotiers bloqués par la commission des Jeux de Hasard La CJH prépare un protocole sur les paris virtuels Paris virtuels : La Commission européenne ouvre une enquête sur Ladbrokes
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be
Un nouvel arrêté limite le nombre d'opérateurs de paris sportifs à 34 Lutte contre la COVID-19 : Mise en place du traçage dans les casinos et les salles de jeu Port du masque désormais obligatoire dans les casinos, les salles de jeux et les bureaux de paris
Jeu-Argent.be Jeu-Argent.be Commission des Jeux de Hasard
Magali Clavie déclare la guerre au marché illégal Les salles de jeux retrouvent 90 % de leur clientèle en Wallonie Les règles à respecter pour la réouverture des casinos et salles de jeux
Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook