puce H1 Jeu-Argent.be

Plus de transparence pour les loot boxes à partir de 2020

vendredi 9 Août 2019

Commission des Jeux de Hasard
L'affaire des loot boxes continue de monopoliser l'actualité. Après leur interdiction sur certains territoires comme la Belgique, il est désormais question de mettre en place une législation spécifique pour protéger les joueurs. À partir de 2020, les constructeurs de console imposeront aux éditeurs d'afficher le niveau de rareté de chaque objet virtuel placé aléatoirement dans les coffres à butin.

Le modèle chinois

Dans un communiqué publié mercredi 7 août, l'Electronic Entertainment Association a annoncé la mise en place de nouvelles règles concernant les loot boxes. À partir de 2020, celles-ci devront afficher la probabilité de leur contenu. Les joueurs connaitront donc le taux de chance d'obtenir chaque objet avant de procéder à l'achat d'un coffre. Cette mesure vise évidemment à mieux protéger les mineurs et à prévenir les comportements compulsifs. À noter qu'elle concerne les trois principaux constructeurs de consoles à savoir Microsoft, Nintendo et Sony. L'ESA a toutefois précisé que des éditeurs s'étaient également engagés à plus de transparence concernant leurs microtransactions. Enfin, il convient de noter que ces règles pourraient débloquer la situation dans certaines juridictions où les loot boxes sont interdites. Les joueurs ne seront alors plus pénalisés notamment sur les jeux compétitifs où les microtransactions jouent un rôle essentiel.  

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

COVID-19 : Contactez la Commission des Jeux de Hasard par mail La police saisit des serveurs de virtual betting chez Ladbrokes et Stanleybet Casinos réels, les salles de jeux réelles et les agences de paris réelles fermés jusq'au 3 avril 2020 inclus
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Magali Clavie pourrait succéder à Étienne Marique à la tête de la CJH Paris virtuels : L'État belge condamné à payer 100.000 euros à Stanleybet L'interdiction des bonus pourrait favoriser le secteur illégal
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Pourquoi il n'y a plus de bonus dans les casinos en ligne en Belgique ? Scandale à la CJH : Club de strip-tease et loges de football offerts par des bookmakers Koen Geens réagit au scandale de corruption à la Commission des Jeux de Hasard
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook