puce H1 Jeu-Argent.be

La CJH promotionne une nouvelle méthode pour lutter contre l'addiction au jeu

jeudi 19 Février 2015

Logo de la Commission des Jeux de Hasard
La Commission des Jeux de Hasard vient de publier un article portant sur les nouvelles avancées en matière de lutte contre le jeu compulsif. Dans cet article, l'autorité de régulation présente une étude qui propose aux personnes dépendantes afin d'arrêter définitivement de jouer. Dénommée « TOP-Gambling », cette étude porte sur deux aspects fondamentaux de l'addiction à savoir le biais de l'attention et le biais de l'approche. Pour obtenir des résultats concrets, cette étude propose un entrainement dénommé « TOP-training ».

Chaque année, de nombreux joueurs décident d'arrêter les jeux afin de vaincre leur dépendance et retrouver une vie normale. Cependant, lorsqu'ils sont confrontés à des images de leur jeu préféré, ces joueurs rechutent et se mettent parfois à jouer de manière compulsive. Aussi, pour les aider à se sortir définitivement de cet état de dépendance, les universités d'Amsterdam et d'Anvers ont décidé de se pencher sur la question. Ainsi naquit l'étude dénommée « TOP-Gambling » qui vise à mettre au point le meilleur entrainement pour arrêter définitivement le jeu. Pour mesurer l'efficacité de cet entrainement, les patients qui le suivent sont invités tous les 3 ou 6 mois à répondre à un questionnaire d'évaluation. Les résultats recueillis jusqu'à présent montrent que les patients suivant cet entrainement ont 62 % de chance de surmonter leur dépendance. Bien entendu, les chercheurs continuent à apporter des améliorations à cet entrainement afin de mettre au point la meilleure version possible.

L'entrainement « TOP-training » se réalise sur un ordinateur de bureau ou portable. Malheureusement, la version mobile n'est pas encore au point. Cependant, elle devrait vite être développée si l'entrainement connait un succès croissant auprès des joueurs compulsifs. Lors de l'entrainement, le patient est confronté à des photos évoquant les jeux d'argent afin de tester sa volonté à arrêter de jouer. Le but de cet exercice consiste à prendre la meilleure décision en un temps record. À la fin de chaque session, le patient a droit à des conseils personnalisés ainsi qu'à un soutien psychologique. Pour que l'entrainement porte ses fruits, le patient est invité à pratiquer régulièrement. En tout, il doit réaliser en moyenne 10 séances sur une durée de 2 à 3 semaines.

Pour accroitre l'efficacité de cet entrainement, le patient est invité à le réaliser dans un lieu calme.

Bref, le projet « TOP-training » ainsi que l'étude « TOP-Gambling » constituent une avancée majeure dans le cadre de l'assuétude au jeu. Pour accéder à cet entrainement, rendez-vous au : http://www.impliciet.eu/trainings/gokkengambling/

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

59 policiers devant la CJH pour avoir joué illégalement Conflit interne à la CJH : 200 dossiers en attente Les Belges sont de plus en plus dépendants au jeu selon le patron de la Loterie Nationale
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Loterie Nationale
Limite de mise en ligne : complètement inutile ? Mario Kart Tour n'est pas disponible en Belgique Les cafés obligent Ladbrokes à arrêter ses paris virtuels
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Plus de transparence pour les loot boxes à partir de 2020 L'idée d'un régulateur unique à nouveau évoquée par le CD&V Les cartes Pokémon répondent aux critères du jeu de hasard selon la CJH
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook