puce H1 Jeu-Argent.be

Le procureur inscrit le premier joueur sur la liste noire

lundi 29 Mai 2017

Commission des Jeux de Hasard
Le procureur du Roi de Liège vient, pour la première fois, d'employer la procédure qui lui permet de faire interdire un joueur ayant un problème manifeste de dépendance. Le concerné aurait été contrôlé 470 fois dans les salles de jeux et aurait perdu 40 000 euros à la roulette. Sa dépendance a détruit sa famille et mis sa société en faillite.

Un cas exceptionnel

Ce Liégeois d'une soixantaine d'années a été contrôlé à plusieurs reprises dans les salles de jeux de la région de Verviers. Au cours de ses nombreuses sessions, il aurait perdu au minimum 40.000 euros. Sa dépendance au jeu a eu des conséquences dramatiques sur sa famille et son travail. Avant tout, elle a provoqué la mise en faillite de sa société. Le joueur aurait d'ailleurs reconnu avoir détourné à plusieurs reprises des acomptes versés par des clients pour les jouer à la roulette. Ensuite, elle a poussé la famille du joueur à le quitter. Face à une telle situation, trois cas de figure étaient possibles. Soit il s'inscrivait lui-même sur la liste, soit sa famille le faisait pour lui, soit la responsabilité revenait au procureur. Face à la détresse du joueur et la gravité du cas, ce dernier a ainsi décidé d'inscrire pour la première fois un joueur sur la liste noire des interdits de casino. Désormais, le joueur ne pourra plus jouer dans les salles de jeu. Enfin, il convient de noter qu'il a été encouragé à solliciter un accompagnement psychologique et social.

Cette histoire n'est pas sans rappeler l'initiative identique du Bourgmestre de Dinant pour protéger un joueur dans la même situation.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Trois casinotiers bloqués par la commission des Jeux de Hasard La CJH prépare un protocole sur les paris virtuels Paris virtuels : La Commission européenne ouvre une enquête sur Ladbrokes
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be
Un nouvel arrêté limite le nombre d'opérateurs de paris sportifs à 34 Lutte contre la COVID-19 : Mise en place du traçage dans les casinos et les salles de jeu Port du masque désormais obligatoire dans les casinos, les salles de jeux et les bureaux de paris
Jeu-Argent.be Jeu-Argent.be Commission des Jeux de Hasard
Magali Clavie déclare la guerre au marché illégal Les salles de jeux retrouvent 90 % de leur clientèle en Wallonie Les règles à respecter pour la réouverture des casinos et salles de jeux
Commission des Jeux de Hasard Jeu-Argent.be Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook