puce H1 Jeu-Argent.be

Le marché des jeux en ligne connait un succès exceptionnel en Belgique

mercredi 6 Septembre 2017

Commission des Jeux de Hasard
Alors que leurs activités sur le marché physique continuent de diminuer chaque année, les opérateurs continuent de battre les records en ligne. En 2015, ils ont réussi à faire progresser leur chiffre d'affaires de 41,2 % à 78,6 millions d'euros. Durant la même période, leurs activités dans le monde réel ont connu une baisse de 7 % à 102,3 millions d'euros.

Une offre plus intéressante

Le succès du marché en ligne s'explique en partie par la diversité de l'offre. Les joueurs peuvent en effet accéder à une multitude de jeux. Ils ont également la possibilité de jouer à des tables en live. Cette expérience du live casino leur permet de retrouver l'ambiance des casinos en durs depuis le confort de leur maison.

Il est intéressant de noter que cette tendance concerne aussi les opérateurs de paris. Ces derniers ont vu leur chiffre d'affaires augmenter de 23,98 % en ligne pour 60,9 millions d'euros en 2015. Contrairement aux casinos et aux salles de jeu, ils ont toutefois continué à enchainer les bons résultats sur le marché classique. Leur chiffre d'affaires a ainsi progressé de 21,74 % à 145,5 millions durant la même période.

Le rapport annuel 2016 de la Commission des Jeux de Hasard est consultable ici.

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard

Machines de paris virtuels : Les cafés s'en prennent à Ladbrokes palaceofchance.com, casinoastral.com et bosscasino.eu blacklistés par la CJH La controverse autour de la publicité pour les jeux de hasard continue
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
La Commission des jeux de hasard reçoit 20 travailleurs de plus Déclaration de Jannie Haek : La BAGO réagit Le patron de la loterie nationale fustige la Commission des jeux
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard
Les soirées de bingo illégales et interdites Loot Boxes : Les applications mobiles sont aussi concernées Un joueur de D3 risque une amende de 600.000 € pour un pari interdit
Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard Commission des Jeux de Hasard

Commentaires pour l'article

Soyez le premier lecteur à partager votre avis sur ce sujet.

Proposer un commentaire pour l'article

Recopier le code

 
 
rss twitter Facebook Facebook