Publicité pour les jeux de hasard : Un projet de loi pour la restreindre au maximum fait débat
» Commission des jeux de hasard » Jeux d'argent en ligne en Belgique

Logo Jeu-Argent.be
Logo Jeu-Argent.be

Publicité pour les jeux de hasard : Un projet de loi pour la restreindre au maximum fait débat

lundi 9 Mai 2022

Commission des Jeux de Hasard

Les jeux d'argent connaissent une popularité grandissante depuis la crise sanitaire. Parmi les facteurs qui ont favorisé cette croissance, la publicité reste la plus problématique. Le ministre de la Justice estime en effet qu'elle a pris une ampleur trop importante surtout en ligne et auprès des jeunes. Afin de prévenir les risques d'addiction, il propose un texte de loi visant à limiter au maximum la publicité. L'idée est de la restreindre aux personnes qui « cherchent activement des informations sur les jeux de hasard ». Le président du MR, Georges-Louis Bouchez dénonce une vision puritaine qui n'a pas de sens. Selon lui, le texte va tuer le secteur légal et favoriser le marché noir.

Moins de pub, plus de contrôle

Le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne a annoncé la préparation d'un projet de loi visant à limiter la publicité pour les jeux. Le texte fait suite à diverses études montrant une popularité croissante des jeux d'argent chez les jeunes. 64 % de la population âgée de plus de 18 ans a déjà joué au moins une fois.

La pandémie aurait également fait progresser le jeu de 43 % chez les jeunes. Cette dynamique s'explique notamment par la fermeture des établissements physiques et la recrudescence des campagnes promotionnelles en ligne. Le nouvel arrêté royal prévu pour la fin de l'année devrait limiter la publicité aux personnes qui recherchent activement des informations sur les jeux de hasard.

Une porte ouverte vers le marché noir

Selon des études récentes, les dépendants aux paris dépensent en moyenne 42 % de leur revenu mensuel pour le jeu. Les joueurs quant à eux sont de plus en plus jeunes. 40 % de la population en ligne est âgée de moins de 26 ans et 70 % ont moins de 39 ans. Selon le ministre de la Justice, ces chiffres s'expliquent en partie par l'acceptation grandissante du jeu en ligne dans la société grâce à la publicité. Le texte de loi limitera désormais les spots à la télévision, à la radio, sur les sites internet et les plateformes sociaux.

L'annonce du ministre a fait vivement réagir l'opinion. Le président du MR est notamment monté au créneau pour dénoncer une approche trop extrémiste. Selon lui, la limitation de la publicité va tuer une partie du marché légal ce qui va pousser les joueurs vers le secteur illégal, plus libéral et compétitif. Pour le leader des libéraux francophones, il faut renforcer les dispositifs actuels en se concentrant sur l'accompagnement des personnes dépendantes.

Top 3 des meilleurs Casinos en ligne en Belgique

2 Circus - Logo

Notre note : 9.2/10
logo Commission des Jeux de Hasard

Les autres actualités de la Commission des Jeux de Hasard